Mintp-Chantiers routiers : de nouvelles stratégies pour la construction des routes.

0
19
Route en construction en pleine saison des pluies

Suite aux nombreux dégâts causés par les changements climatiques, le Cameroun décide de mettre sur pied un dossier qui servira à mieux se déployer sur le terrain.

- Publicité -

Le ministre des Travaux publics (Mintp), Emmanuel Nganou Djoumessi, a signé, ce 6 septembre, une instruction demandant à ses collaborateurs de tenir compte des aspects liés aux changements climatiques lors de l’élaboration des dossiers d’appel d’offres. En effet, il s’agit de faire face à l’augmentation du débit des cours d’eau, la diminution du tirant d’air au niveau des ouvrages d’art, l’engorgement hydraulique des ouvrages, l’augmentation des phénomènes d’affouillement au niveau des piles et les culées des ponts, des inondations récurrentes de la chaussée dans les zones basses et de faibles pentes ». Cela permettra de suivre les chantiers dans de bonnes conditions, tout en permettant aux entreprises en charge de construction des routes de livrer à temps et dans les délais.

Selon le Mintp, il est question « de revoir à la hausse les coefficients de ruissellement et les périodes de retour de référence généralement utilisés ; intégrer le charriage des débris végétaux transportés par les eaux lors du dimensionnement des ouvrages tels que les ponts, en augmentant la hauteur du tirant d’air ; intégrer dans le dimensionnement hydraulique des ponts de la profondeur normale d’affouillement résultant du débit, celle due à la réduction de section du cours d’eau et celle d’affouillement local due à la présence des appuis pour lutter contre les phénomènes d’affouillement (action de creusement des eaux), relever la ligne rouge au niveau des zones basses et de faible pente. »

- Publicité -

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.