Mines: la sonamine peut désormais fonctionner

0
972

Créée en décembre 2020, la société en charge de la gestion des mines au Cameroun dispose désormais d’un top management.


D’abord les membres du Conseil d’administration le 14 avril 2021, puis la direction générale le 16 avril. Ça y est, la Société Nationale des Mines (Sonamine) peut désormais se mettre sur les rails. Le président de la République qui a procédé aux différentes nominations a placé au poste de directeur général de la nouvelle société, Serge Herve Boyegueno. Il est assisté de Fruh Jonathan, qualité de directeur général adjoint et les deux seront coiffés par un conseil d’administration composé de 11 membres et dont le président est Blaise Moussa. Créé depuis le 14 décembre 2020 la Société nationale des mines (Sonamines), vient de se voir attribuer sa toute première équipe managériale. Âgé de 39 ans, originaire de la région du Centre, Serge Herve Boyegueno occupera le poste de Directeur général de la Sonamines. Il compte à la tête de cette structure mettre en avant sa jeunesse et son expérience pour exécuter la tâche qui vient de lui être confier : « la tâche est immense mais nous pouvons promettre que nous ne dormirons pas sans relever le moindre défi qui nous interpelle. La priorité de nos activités après la structuration de la société est de sécuriser notre production nationale d’or », a-t-il confié la Crtv. Ce dernier qui n’est pas inconnu du secteur des mines, a occupé entre autres fonctions avant sa nomination, celle de Directeur des mines au ministère des Mines, de l’industrie et du développement technologique (Minmidt), administrateur de la Société national des hydrocarbures (SNH), après avoir été sous-directeur du cadastre minier. Il sera secondé dans cette fonction par Fruh Jonathan, natif du Nord-Ouest. Son parcours professionnel renseigne qu’il a occupé les postes de secrétaire général au Minmidt. Pour compléter ce duo Blaise Moussa, présidera aux destinées du Conseil d’administration de la société. Issu de la région de l’Est, il faisait déjà partie des 11 membres du conseil d’administration nommés par le président de la République le 14 avril 2021. Avec tous ses organes administratifs et de gestion ainsi établit, la Sonamines devrait alors mener à bien la mission qui lui est confiée à savoir développer et promouvoir le secteur minier au Cameroun à l’exception des hydrocarbures et des substances des carrières, et de gérer les intérêts de l’Etat dans ce domaine.

- Publicité -

Âgé de 39 ans et originaire de la région du Centre, Serge Herve Boyegueno est le premier directeur général de la Sonamine. « la tâche est immense mais nous pouvons promettre que nous ne dormirons pas sans relever le moindre défis qui nous interpelle. La priorité de nos activités après la structuration de la société est de sécuriser notre production nationale d’or », a-t-il confié juste après sa nomination à la Crtv.

Les missions de la sonamine

Cette société, créée dans un contexte ou la gestion des mines au Cameroun manque d’une réelle organisation a pour but de structure ce secteur. Il devra pour cela, réaliser entre autres, l’inventaire des indices miniers en liaison avec les autres administrations et organismes compétents ; mener les activités d’exploration et d’exploitation des substances minérales, assurer la mise en œuvre des mesures relatives à la restauration, à la réhabilitation et à la fermeture des sites d’exploitation miniers, prendre des participations dans les domaines des sociétés exerçant dans l’exploration, exploiter des gisements, commercialiser les produits, traiter et transformer des substances minérales par voie d’apports, de commande, de souscriptions, d’achat de titres…

- Publicité -

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here