Les voies de raccordement de l’autoroute Yaoundé-douala connues

0
424

Les études de faisabilités réalisées, les travaux sur les quatre points de ralliement débutent dans les prochains jours.

- Publicité -

L’autoroute Yaoundé- Douala devra être mise en service avant le début de la Can qui sera jouera en 2022. Les 60 premiers km de ce chantier sont quasi bouclés, mais ne peuvent être exploités sans des voies de raccordement à la section urbaine de Yaoundé d’une part, et à la nationale 3 (axe Yaoundé-Douala) d’autre part. Pour construire ces voies de raccordement, trois scénarios avaient été proposés au cours d’une visite du ministre des Travaux publics sur le chantier en début d’année. Des études ont été entamées en vue d’évaluer leur faisabilité. Le 25 juin dernier, le ministre des Travaux publics s’y est encore rendu, en vue d’examiner les dispositions préparatoires à ces chantiers.
L’autoroute Yaoundé-Douala aura donc trois voies de raccordement à la section urbaine de Yaoundé. La première ralliera l’autoroute au niveau du point kilométrique zéro à l’ancienne Nationale 3 sur un linéaire de 1,2 km. La deuxième voie raccordée à l’ancienne Nationale 3 à Nkolbisson, dans Yaoundé VII. La troisième voie de raccordement liera Nkolbisson à la Cité verte. En plus de ces voies, il est également prévu un raccordement entre le PK 60 de l’autoroute à Boumnyebel, dans le Nyong-et-Kelle, à 120 Km de Yaoundé. Un planning d’exécution de ces voies de raccordement a été élaboré et les dossiers d’exécution sont disponibles. « Entre Nkolbisson et entrée Cité verte, des sondages ont été menés dans l’optique d’évaluer la portance de la chaussée. Quelques anomalies ont été relevées qui nécessitent des travaux sur la chaussée, des zones de stationnement ont été identifiées par ailleurs dans le but d’éviter l’engorgement des véhicules. Le recensement des biens a été effectué sur une partie du couloir de l’autoroute à l’effet d’entamer les travaux», renseigne-t-on au Mintp. Un ordre de service de démarrage des travaux a été notifié à l’entreprise ce jour (25 juin dernier), pour le démarrage des travaux d’aménagement sur l’itinéraire PK00- Cité verte », poursuit-elle.
Côté Nationale 3, les ouvrages hydrauliques ont été inspectés. « L’entreprise s’est dite prête à entamer des aménagements, avec 90% des études réalisées et en l’attente de l’estimation financière de l’entreprise. Elle a en outre sollicité la signature de l’avenant relatif à la prise en charge des travaux supplémentaires et a réitéré son engagement à respecter les délais prescrits pour l’achèvement des travaux de cette phase 1 pour se concentrer sur les voies de raccordement », indique la même source. Le Ministre des Travaux publics a insisté sur les délais et a instruit le recensement des biens mis en cause le long de l’emprise des travaux des voies de raccordement, pour un démarrage serein des travaux. Il a prescrit la pose des balises le long de cet itinéraire pour limiter la perturbation des travaux, de même que le déploiement des campagnes d’information et de sensibilisation des riverains pour une meilleure adhésion au projet.

Un Chantier à livrer d’ ici novembre

Sur le chantier principal, du moins en sa phase I, qui concerne la construction de 60 km d’autoroute, la visite effectuée par le ministre des Travaux publics a permis de constater l’évolution des travaux. Si les 40 premiers kilomètres sont réalisés, les 20 autres sont en finition. « Les travaux de pose de la couche de roulement sont en train d’être achevés. L’entreprise a déployé plusieurs engins appropriés et un approvisionnement en bitume conséquent permet de faire tourner la machine. Il ne reste que la couche de roulement dont la mise en œuvre s’effectue en pleine saison des pluies. L’ouvrage sur la rivière Manyaï est en construction. La mission de contrôle fixe la fin des travaux sur l’ouvrage au mois de novembre 2021 », renseigne un cadre du ministère. Les décomptes émis par l’entreprise et objet des requêtes de celle-ci en début d’année ont été payés par le gouvernement.

- Publicité -

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here