Le plan d’Eneo pour améliorer la qualité du service

0
88

Grâce aux 100 milliards de f cfa levés auprès des banques en février dernier, l’entreprise dit avoir engagé divers investissements devant couvrir la période 2021-2022.


Ces dernières années, la fourniture en énergie électrique dans plusieurs villes du Cameroun dont la capitale politique et économique est relativement dégradée. Pour améliorer cette situation sur le long terme, l’entreprise en charge de la distribution mise sur le renouvellement des infrastructures notamment les poteaux. Elle s’est dotée d’un plan d’investissement d’un montant de 5 21 milliards de francs CFA sur dix ans. Soit de 2021 à 2031. Ayant levé en février dernier 100 milliards de FCFA auprès de 8 banques locales, ce financement est mis à contribution pour soutenir la réalisation d’une partie de ce plan sur la période 2021-2022. L’entreprise explique l’usage qui a déjà été fait de ces ressources et ce qu’elle envisage de faire par la suite dans son bulletin d’information premier trimestre de l’année.

- Publicité -

Douala et Yaoundé en priorité En mars 2021, les équipes d’Eneo ont, selon la note d’informations, remplacé près de 6000 poteaux électriques. Ce chiffre, lit-on, représente « environ 30% de plus par rapport à l’objectif mensuel, et deux fois plus qu’en janvier, et presque 30% de plus qu’en février .Ce qui porte à 13 622 le nombre de poteaux remplacés au cours du premier trimestre 2021 ».Toujours au mois de mars dernier, l’entreprise dit avoir amorcé son plan de mise à niveau des réseaux de distribution de Yaoundé et de Douala avec notamment les études de faisabilité qui sont terminées et les premières commandes de matériel effectuées. Il s’agit là d’un projet qui vise à renforcer la capacité de transit d’énergie et plus une ligne de secours pour réduire la fréquence et la durée des incidents. De même, à créer de nouvelles lignes souterraines et aériennes, mettre en place un système intelligent pour améliorer la veille et les temps d’intervention sur le réseau de distribution notamment. C’est dans ce même registre, qu’Eneo classe la mise en service fin mars, d’une nouvelle ligne desservant la ville de Soa entièrement construite en poteaux béton. La note cite également plusieurs ouvrages d’exploitation permettant d’améliorer l’alimentation de plusieurs quartiers de Yaoundé Nord comme Eleveur, Emana, Olembe, Messassi.

De manière générale, l’entreprise entend poursuivre ce plan avec divers travaux ; notamment le renouvellement des tronçons de câbles souterrains défectueux à Douala et Yaoundé avec un objectif de 55 km en 2021, le remplacement systématique des appareils désuets dans les postes cabines dans ces deux villes, avec introduction des équipements compacts résistants aux intempéries soit 2500 en 2021. Elle compte également procéder au renforcement des effectifs des équipes techniques ainsi que des moyens logistiques en vue d’intervenir rapidement en cas de pannes.

Par Tatiana meliedje

- Publicité -

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here