Le Gicam  et le gouvernement lancent un appel pour  financer 20 projets agricoles

Les porteurs de projets dans le domaine de l’agriculture et de l’élevage dont les  besoins en investissement sont compris entre 350 millions et 3 275 millions F CFA sont appelés à manifester leur intérêt avant le 30 janvier 2023.

- Publicité -

Le Groupement Inter-patronal du Cameroun (Gicam)  vient de lancer un appel à manifestation d’intérêt à l’intention des porteurs de projets.  Cette annonce s’adresse à la fois aux entreprises,  aux personnes physiques, aux professionnels, et aux associations /coopératives agropastorales. Il sera question à terme, de trouver des solutions de financement à 20 projets relevant de l’agriculture et de l’élevage.   Des projets de tailles moyennes (entre 350 millions et 3 275 millions F CFA d’investissement).

C’est une initiative qui est née de la visite du président français au Cameroun en juillet 2022. Le président du Gicam explique que pendant cette visite, « une rencontre des investisseurs camerounais et français conduits respectivement par le GICAM, le MEDEF International et l’Alliance pour l’Agriculture, l’Élevage, l’Aquaculture en Afrique (ALFA) a débouché sur un Protocole d’entente entre les trois organisations.  Les trois parties ont convenu d’identifier une vingtaine (20) de projets, de les évaluer, d’en confirmer la faisabilité pour aller jusqu’à la solution de financement ».

 Le GICAM, le MINADER et le MINEPIA organiseront à cet effet, le Forum de l’Investissement Privé dans l’Agriculture & l’Élevage au Cameroun au mois de février prochain à Douala. Les porteurs de projets désireux de prendre part à ce Forum doivent remplir le formulaire et la fiche de projet  disponibles sur le site web du Gicam avant le 30 janvier 2023.

Pour ce qui est de l’agriculture, les domaines éligibles sont la production de vitro plants de banane et de pomme de terre ; les productions agricoles diverses (soja, maïs, manioc, banane plantain, sorgho, …) avec la possibilité d’exploiter les réserves foncières déjà constituées par le Gouvernement.Pour l’élevage, il s’agit de la pêche industrielle & aquaculture commerciale ; l’élevage de parentaux en aviculture et la commercialisation de la viande bovine.

Ce projet commun du GICAM, MEDEF International et l’Alliance pour l’Agriculture, l’Élevage, l’Aquaculture en Afrique  vise à contribuer à structurer des filières durables combinant les productions agricoles et l’élevage, la professionnalisation des acteurs, la transformation et la commercialisation, la chaîne logistique etc.

- Publicité -

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.