Le cameroun célèbre 20 ans de téléphonie mobile

0
299

Les activités marquant cet anniversaire auront lieu du 11 au 14 mai prochain à Yaoundé, sous la houlette du ministre des Postes et Télécommunications, minette Libom Li Likeng.


La célébration du 20e anniversaire de la téléphonie mobile au Cameroun, se tiendra du 11 au 14 mai prochain, à Yaoundé. Le thème de ce grand événement ? «Téléphonie mobile au Cameroun, 20 ans après : bilan, enjeux et perspectives pour un Cameroun émergent en 2035». Une série d’activités organisées par le cabinet Opportunities in Africa, et placées sous la houlette du ministre des Postes et Télécommunications, Minette Libom Li Likeng est prévue au Hilton Hôtel. Pour les organisateurs, il s’agira principalement de parler de l’impact de la téléphonie mobile dans l’économie camerounaise, et d’aborder les actions permettant à ce secteur de contribuer efficacement à l’émergence du Cameroun.

- Publicité -

La semaine de la téléphonie mobile, baptisée Cammob 2020, sera donc meublée d’une conférence de haut niveau organisée de concert avec les acteurs nationaux, afin d’adresser de manière durable, l’ensemble des problématiques qui tournent autour du secteur de la téléphonie mobile au Cameroun. «Il est temps de revoir et d’envisager les impacts du mobile dans nos sociétés d’aujourd’hui et de demain, explique Alphonse Joseph Tonyè, président du comité scientifique de l’évènement. La conférence de haut niveau du Cammob 2020 sera l’occasion idoine de réfléchir au tour de neufs thèmes avec neufs panels qui verront la participation des universitaires, des opérateurs du secteur du mobile, des politiques publiques, de l’Etat, de la société civile, des consommateurs, du régulateur et d’éminences personnalités venues d’ici et d’ailleurs». Les experts aborderont par exemple des questions telles que : les enjeux de la téléphonie mobile au Cameroun, 20 après ; les opportunités d’investissement dans le secteur de la téléphonie mobile ; la problématique de l’accès au réseau ; la téléphonie mobile et l’économie numérique ; le bilan de 20 années de régulation ; la cybercriminalité et les nouveaux médias sociaux à l’épreuve des fake news ; la problématique de la technologie dite «4G» ; les métiers de la téléphonie mobile et l’entreprenariat etc.

Rappelons que c’est avec la naissance de la Société Camerounaise de Mobile (SCM) en 1999, que la téléphonie mobile fait véritablement son entrée dans notre pays. Le marché camerounais est actuellement partagé entre quatre opérateurs : MTN, Orange, Camtel et Nexttel. Selon le ministère des Postes et Télécommunications, l’on est passé de plus de 40 000 abonnés en 2000 à plus de 15 millions d’abonnés aujourd’hui. Désormais, le secteur de la téléphonie mobile au Cameroun et internet représente 35 % de l’économie nationale.

- Publicité -

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here