Justice: Parfait Siki déféré à Kondengui

Un mandat de dépôt a été signé nuitamment ce 2 novembre 2022, à l'encontre de l'ancien secrétaire général de la Fecafoot.

0
20

Parfait Nicolas Siki est désormais pensionnaire de la prison de Yaoundé-Kondengui. Le juge d’instruction a signé nuitamment un mandat de dépôt de six mois renouvelable contre l’ancien secrétaire général par intérim de la Fédération camerounaise de football (Fecafoot) ce 2 novembre 2022. Après sept jours de garde-à-vue à la Police judiciaire. Sept jours pendant lesquels l’homme a campé sur sa position, niant les faits qui lui sont reprochés.

- Publicité -

Samuel Eto’o, le président de la Fecafoot accuse Parfait Siki de  »détention de documents de la Fecafoot avec l’intention de les falsifier  ». Il s’agit, selon des proches de l’ancien patron de l’administration de la Fecafoot, du procès-verbal de l’assemblée générale élective du 11 décembre 2021 qui a consacré l’élection de l’ancien capitaine des Lions indomptables. Document qui, d’après des sources proches du dossier, ne fait pas mention de l’élection des vice-présidents comme le prévoient les textes de la Fecafoot. On apprend que celui qui était rapporteur de la commission électorale, a refusé d’introduire dans ledit PV cette étape qui n’a pas eu lieu après l’élection de la tête de liste.

Désormais, l’homme qui a démissionné le 8 février 2022, deux mois après l’élection de Samuel Eto’o, séjourne à la prison principale de Yaoundé. Le temps d’une sortie de crise à l’amiable ou d’un procès. La mobilisation pour que l’homme comparaisse libre n’ont donc pas eu une suite favorable.

- Publicité -

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.