Eboa Elame revendique l'initiative du retour de Milla dans les Lions

La sélection de Milla pour la Coupe du monde 90 continue de diviser. Eboa Elame Mikado en revendique désormais l’initiative. « Roger n’était pas n’importe qui et je n’entendais pas qu’il ne soit pas à la Coupe du monde», se justifie le journaliste à la retraite, au cours de l’émission Le match des experts, sur Royal Fm à Yaoundé. « Je ne dis pas que c’est moi qui ai décidé de votre sélection, mais c’est moi qui ai fait votre campagne à la radio », précise-t-il ce 22 août 2020, à l’intention du concerné venu « dire la vérité sur le sujet» évoqué la semaine précédente au cours de la même émission. « Tu es un menteur ! » éclate Roger Milla. «Ce n’est pas honnête… », regrette l’ancien journaliste de la Cameroon radio television (CRTV). « Avant que le chef de l’Etat ne prenne cette décision, il y a eu un déclic. Y a-t-il eu une manifestation publique comme pour le cas de Ndip Akem ? C’est moi qui diffusais les informations. N’étouffez pas la vérité», relance-t-il.

- Publicité -

Il ne peut convaincre le buteur de 42 ans. « Tous les journalistes ne voulaient pas que j’aille à la Coupe du monde», crache Milla qui appelle en renfort Abel Mbengue, un autre journaliste. « Pas tous les journalistes», insiste Eboa Elame. Abel Mbengue avait déjà réagi lors de la précédente émission, pour « rétablir la vérité » sur les « fausses informations » de son ex collègue. «Vous n’avez joué aucun rôle dans ce dossier », avait démenti la voix d’or. Lequel campe. « La guerre que j’ai eue avec Jean Lambert (Nang) qui ne voulait pas de lui à la télé était basée sur quoi ?», se demande Eboa Elame. «Je peux vous montrer mon ordre de mission signée de Mendo Ze. Quand Roger Milla a commencé à bien jouer tel que je le prévoyais, il a dit ‘’Eboa, tu dois rejoindre la délégation’’ ; et j’ai retrouvé les autres en Italie. On ne peut pas m’exclure », brandit-il. « Tu étais déjà parti du Cameroun avec la délégation. C’est moi qui étais resté au pays et animais le service sport à la radio», avait tenté de placer Eboa Elame à Abel Mbengue qui a déjà eu à revendiquer le même rôle de premier plan, en intercédant auprès des Mbarga Mboa et Omgba Damase pour la sélection du néo-retraité Roger Milla. « Abel Mbengue même est un menteur !», s’explose Eboa Elame. Non sans préciser que « Le ministre Fofé même ne voulait pas de Roger».

Roger Milla, tueur du mythe Higuita. Le Cameroun a failli rater cet exploit

Guerre entre « menteurs » et « égoïste »

L’ancien présentateur de Micro sport rappelle les circonstances : « Roger est revenu au pays ; on s’est retrouvé à la Cité verte où j’habitais au Camp SIC. Pendant qu’il faisait son footing, je lui demande :’’Roger, tu es au Cameroun ? Il me dit ‘’oui ; tu sais, j’ai de la famille ici et de temps en temps, je viens leur rendre visite». Il n’a pas le temps d’aller au bout : «c’est chez moi à la Cité verte, et puis ma famille était encore en France parce que nous étions encore en plein championnat ; et ma femme était enceinte de ma fille Sandy. Tu vois que tu ne connais rien », interrompt le repêché présidentiel. « Tu faisais ton footing dans les rues de Yaoundé les matins», rappelle le journaliste. « C’est faux ! Je ne faisais pas de footing. Je n’ai pas fait le sport, ni le footing en route », réagit l’ancien Lion. D’ailleurs « c’est Ayibodo qui venait me chercher chaque matin pour m’amener à mes entraînements», rectifie le ballon d’or africain 1990. « Je sais que quand j’allais à la radio à 6h le matin, je te voyais », soutient Eboa Elame.

Autre indice : «l’épouse de Roger, paix à son âme, une femme reconnaissante, m’avait demandé ‘’qu’est-ce que je peux t’offrir en guise de récompense M. Eboa Elame?’’ Je lui ai dit ‘’un poste radio de marque Konyon’’ elle m’a offert un poste neuf », croit se souvenir le journaliste. « Eboa Elame, c’est moi qui t’ai demandé ça et c’est moi qui t’ai offert ce poste-là», rectifie encore Roger Milla. Mais pas de quoi laisser croire à une récompense pour le rôle de premier plan que revendique le chroniqueur de sport sur le poste national. « Tu es un menteur !», réitère le Vieux Lion. « Tu es un égoïste !» réplique son vis-à-vis. « Heureusement que vous avez rétabli la vérité », conclut le présentateur Eric Christian Kouam. «Quelle vérité a-t-il rétabli ? Il n’a rétabli aucune vérité », resurgit Eboa Elame. Et promet de ramener les bandes des émissions qu’il a produites en 1990. Non sans glisser « pourquoi refuserais-je une récompense ?». A une question du présentateur. « Tu n’as droit à rien», tranche Milla.

- Publicité -

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here