Investissements : l’Api signe 10 conventions d’un montant de 310 milliards

0
349

Celles-ci portent à 5000 milliards de F CFA le volume global d’investissements projetés, depuis la mise en œuvre effective en 2014, des dispositions de la loi sur les incitations à l’investissement privé.

- Publicité -

L ’Agence de Promotion des Investissements (API) multiplie les initiatives ces dernières semaines pour intéresser les investisseurs à la destination Cameroun. La Coupe d’Afrique des Nations (CAN) 2021 organisée du 9 janvier au 6 février de cette année a permis à l’Agence d’en aguicher encore une douzaine d’opérateurs économiques. La preuve : le 4 février dernier, Marthe Angélique Minja a signé, pour le compte de la République du Cameroun, dix nouvelles conventions avec des entreprises du secteur privé, pour un montant d’investissement prévisionnel de 309 milliards de francs CFA pour un total de 7226 emplois projetés.

DEJA 5000 D’INVESTISSEMENTS PROJETES

Ce qui porte à 5000 milliards de F CFA le volume global d’investissements projetés et une estimation de 100 000 emplois prévisionnels directs à créer, depuis la mise en œuvre effective en 2014, des dispositions de la loi du 18 avril 2013 sur les incitations à l’investissement privé au Cameroun.

Les dix entreprises en question vont donc pourvoir bénéficier de toutes les facilités qu’offre cette loi qui a pour objectifs de favoriser, de promouvoir et d’attirer les investissements productifs en vue de développer les activités orientées vers la promotion d’une croissance économique forte, durable et partagée, ainsi que de l’emploi. Il s’agit de : Africa Development Industry S.A, dont le projet porte sur la mise en place d’une unité industrielle de fabrication de bougies, de mayonnaise et de produits dérivés à Douala avec un montant d’investissement estimé à 11 milliards de F CFA et un nombre de 559 emplois projetés ; Africa Cylinder Company Sarl dont le projet d’investissement porte sur la mise en place d’une unité industrielle de fabrication de bouteilles de gaz domestique, de gaz industriel et médical, de cylindres pour extincteurs et compresseurs en acier à Douala, avec un montant d’investissement estimé à 4 milliards de F CFA et un nombre de 206 emplois projetés ; Camvert S.A dont le projet d’investissement porte sur la mise en place d’un complexe industriel agroalimentaire a Campo avec un montant d’investissement estimé à 237 milliards de F CFA et un nombre de 4000 emplois projetés ; Tôles et Aciers d’Afrique S.A.S dont le projet porte sur la construction d’une usine de fabrication de fer à béton, de tôles et de ses dérivés à Yaoundé avec un montant d’investissement estimé à 5 milliards de F CFA et un nombre de 262 emplois projetés.

Il s’agit aussi des entreprises comme : Construction Carrosserie Menuiserie Metallique et Transport dont le projet porte sur la fabrication métallique et l’assemblage des bus et autres accessoires métalliques à Douala avec un montant d’investissement estimé à 6 milliards de F CFA et nombre de 400 emplois projetés ; Sadipin Sarl dont le projet porte sur la mise en place d’un complexe industriel de traitement de cellulose à Bafoussam avec un montant d’investissement estimé à 32 milliards et 1200 emplois projetés. Il y a aussi la Camerounaise Construction et Prestation dont le projet porte sur la mise en place d’une unité industrielle de fabrication de poteaux en béton armé à Douala avec un montant d’investissement estimé à 1 milliard de francs et 75 emplois projetés. Les trois autres opérateurs sont : Sorac S.A. qui veut mettre en place une raffinerie d’huile de palme à Douala avec un montant d’investissement estimé à 9 milliards de F et un nombre de 211 emplois projetés ; Saprocar S.A dont le projet porte sur la mise en place d’une unité industrielle de fabrication de carreaux à Mbouda pour un montant d’investissement estimé à 1 milliard de F et un nombre de 107 emplois projetés ; enfin, Green Engineering Sarl dont le projet porte sur la mise en place d’une unité industrielle de fabrication de lubrifiants et graisses pour automobiles et industries à Douala avec un montant d’investissement estimé à 3 milliards de F CFA et 206 emplois projetés. L’API a aussi signé deux avenants avec les entreprises Sogimcam S.A et Camda S.A dont les projets portent sur la construction des Malls à Yaoundé et Douala.

Facebook Comments Box
- Publicité -

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here