Import-substitution : 750 000 tonnes de riz blanchi à produire dans les cinq zones agro-écologiques

Le vœu a récemment été émis lors du lancement officiel à Yaoundé de l’initiative « main dans la main », fruit d’un partenariat entre le gouvernement du Cameroun et l’Organisation des Nation-Unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO).

- Publicité -

A l’horizon 2030, le Cameroun veut faire partie des pays leaders exportateurs de riz blanchi dans la sous-région Afrique Centrale. L’initiative va être implémentée dans les cinq zones agro-écologiques du pays et sur deux chantiers, avec la création de 60 000 ha de périmètre irrigué et 200 000 ha de riz pluvial.

Selon l’information contenue dans l’hebdomadaire Cameroon Business Today du mercredi 11 janvier dernier, le challenge est prometteur avec l’existant et les projets en cours qui s’étalent sur 45 000 ha, réalisés avec la contribution de divers partenaires (Banque mondiale, Banque islamique de développement, Coopération indienne, Planut, instituts de recherche…).

« La FAO va nous assister pour l’élaboration de la stratégie et pour la mobilisation des ressources, notamment techniques et financières afin de développer toutes les potentialités du Cameroun en matière de production de riz. Le Cameroun s’est fixé comme objectif de produire 750 000 tonnes de riz à l’horizon 2030 pour assurer les besoins nationaux et être un exportateur au niveau de la sous-région. Nous engageons ainsi le top départ de cette initiative et nous donnons rendez-vous en 2025 pour la première évaluation » a expliqué Gabriel Mbaïrobe, ministre de l’Agriculture et du développement rural (Minader).

Dans le cadre de la coopération Cameroun-FAO pour la période 2022-2026, l’initiative « main dans la main » va mobiliser les acteurs de la filière pour la production d’un outil qui répondra de manière efficace aux priorités identifiées par le gouvernement du Cameroun.

Le Minader a expliqué qu’il s’agit de permettre au Cameroun de se doter d’un instrument additionnel de stratégie et de politique pertinent devant constituer à long terme, la matrice opérationnelle de la sécurité alimentaire, ainsi que la lutte contre la pauvreté.

- Publicité -

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.