Grève des enseignants : Atanga Nji s’en prend à Equinoxe TV

0
271

L’objet de la lettre que le gouverneur de la région du Littoral sert à Séverin Tchounkeu, « promoteur d’Equinoxe Television » le 10 mars 2022 est clair : «Incitations répétées à la révolte populaire par Equinoxe TV ». Le Samuel Dieudonné Ivaha Diboua écrit que « lors de l’émission ‘’Droit de réponse’’ diffusée le 28 février 2022, l’un de vos panélistes, au terme d’une analyse incongrue, a clairement appelé les parents et les élèves à rejoindre le mouvement d’humeur des enseignants, l’objectif étant d’obstruer les efforts du gouvernement dans la recherche d’une issue heureuse à la crise ». L’homme poursuit que « cet appel à la révolte a même eu l’effronterie de s’inspirer des manifestations de 2016 ayant débouché sur la crise sécuritaire et ses dérives extrémistes sécessionnistes dans les régions du Nord-ouest et du Sud-ouest ».

- Publicité -

Pour le patron administratif du Littoral, la Chaîne du peuple n’en est pas à son premier coup : «Depuis plusieurs années, la chaîne de télévision Equinoxe TV dont vous êtes le promoteur, s’illustre par une ligne éditoriale outrancièrement belliqueuse ». Reprochant à la dernière née du groupe La Nouvelle Expression, « l’apologie de la violence et de la déstabilisation…» A cet effet, l’homme «met en garde Séverin Tchounkeu contre tout récidive face à laquelle sera appliquée la loi dans toute sa rigueur ». Sans évoquer la loi en question, lorsqu’on sait que la loi sur la Communication sociale au Cameroun, accorde le pouvoir de gestion du secteur de la presse au ministre de la Communication, avec une marge de pouvoir de régulation au Conseil national de la communication (CNC). lequel régulateur n’a jamais trouvé une faille dans l’activité éditoriale de la chaîne.

En mars 2020, les deux parties s’étaient déjà affrontées

Quelques jours plus tard, c’est Cédric Noufélé, le rédacteur-en-chef d’Equinoxe TV qui sera convoqué au ministère de l’Administration territoriale (Minat) par le ministre Paul Atanga Nji lui-même. Le présentateur des journaux de 20h et de Droit de réponse sur Equinoxe TV ne se présentera pas. Séverin Tchounkeu, le Président directeur général du groupe La Nouvelle Expression, ira à la convocation, pour essayer de raisonner le Minat qui n’en est pas à ses premières menaces. En vain. Puis c’est le promoteur lui-même qui sera cette fois-ci convoqué dans les locaux du patron de l’administration territoriale. L’homme qui est par ailleurs président de la Commission nationale de délivrance de la carte de presse, a réitéré la réglementation en vigueur à l’autorité.

L’affaire est prise au sérieux par les syndicats et organisations de défense des droits des journalistes. En attendant, la chaîne de télévision, par la voix de son rédacteur-en-chef, tient à ne pas se laisser intimider par une autorité en qui la loi n’accorde aucune autorité de contrôle dans le secteur de la presse.

- Publicité -

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.