Football Professionnel : Pierre Semengue refuse le « cadeau » d’Eto’o

0
139

Le président de la Ligue « dissoute » ne veut pas diriger la transition instituée par la fédération.

- Publicité -

Vous avez bien voulu m’accorder divers entretiens au cours desquels nous avons échangé sur la situation de la LFPC. Il me semble que nous avions des accords de vue sur le fait que la LFPC n’étant pas dissoute, ainsi que l’attestent les sentences N°7513 et N°6783 du Tribunal arbitral du sport, il était de bon ton que ses compétences en matière d’organisation des compétitions soient rétablies ». C’est la substance de la lettre servie par le général Pierre Semenge au nouveau président de la Fécafoot. En réponse à la nomination par son président, de celui qui se considère toujours comme le président de la Ligue de football professionnel du Cameroun (LFPC), à la tête du Conseil transitoire du football camerounais (CTFC). Une instance créée par le nouvel exécutif de la Fécafoot, ayant à sa tête Samuel Eto’o Fils.

C’est que, « plutôt que de voir rétablir les compétences d’organisation des compétitions de la LFPC, je me trouve nommé à la tête d’un Conseil transitoire, institution ayant existé sous votre prédécesseur, et ayant été déclarée nulle par le TAS dans sa sentence N°6783 du 14 septembre 2020 ». Et même si le général salue « le dialogue et l’esprit de sincérité » qu’il croyait lire dans le discours de l’ancien capitaine des Lions indomptables, encore candidat, l’homme regrette que « ni ses compétences, encore moins ses ressources, ne sont précisées ». Du coup, l’homme lit entre les lignes « une dissolution de la Ligue rendue ainsi au rang de simple outil technique de la Fécafoot ». Lui qui se bat depuis près de 24 mois pour poursuivre son bail entamé depuis juillet 2011.

Samuel Eto’o a anticipé sur la réaction de Semengue, en reportant le démarrage des championnats professionnels initialement prévu le 28 février. Le temps de régler le différend. Mais la partie s’annonce encore plus difficile. Le football de terrain devra attendre la fin de cette bataille.

Défis Actuels

- Publicité -

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.