Football professionnel : Le TAS remet le pouvoir à la Ligue

Une ordonnance de la juridiction mondiale du sport confirme que l’organisation revient à Pierre Semengue.

0
883
Le TAS a conforté le Général-Semengue dans ses compétences

Le Tribunal Arbitral du Sport (TAS) a encore tranché. Et cette fois encore, la position de l’instance juridictionnelle suprême du sport est en faveur de la Ligue de Football Professionnel du Cameroun (Lfpc). Dissoute par une Assemblée générale extraordinaire des clubs, puis dépouillée de ses compétences par le Comité exécutif de la Fécafoot, la Ligue est de nouveau réhabilitée. La Ligue a en effet introduit une requête auprès du TAS le 17 novembre dernier. La Ligue demande notamment l’annulation de la décision prise le 4 novembre 2020 par le Comité Exécutif de la Fécafoot qui lui retire toutes ses compétences. Vendredi, l’ordonnance de la présidente de la Chambre arbitrale du TAS est tombée. «Les compétences de la Ligue de Football Professionnel du Cameroun sont rétablies jusqu’à droit connu déposé par la Ligue de Football Professionnel du Cameroun».

- Publicité -

La Fécafoot contre-attaque

A la Fédération Camerounaise de Football (Fécafoot), l’ordonnance du TAS ne passe pas. «Cette ordonnance intervient le jour même où la Fécafoot reçoit par courrier DHL, la requête d’appel de la Lfpc, ce qui l’a privée de son droit irrévocable à se défendre en tant qu’intimée», communique l’instance faîtière du football camerounais. «Bien entendu, la Fécafoot entend mettre en œuvre tous les moyens propres à la sauvegarde du football camerounais et de ses prérogatives. Elle a aussitôt donné mandat à ses conseillers d’initier toutes les procédures adaptées à l’effet d’obtenir la mise à néant de ladite ordonnance auprès du TAS». Autrement dit, la Ligue ne sera pas réhabilitée sans une autre bataille juridique auprès du Tribunal Arbitral du Sport.

- Publicité -

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here