Football : Issa Hayatou réhabilité…

Le Tribunal arbitral du sport a levé la suspension infligée par le Comité d’éthique de la FIFA.

0
136
Issa Hayatou retrouve le sourire

« La formation du TAS ayant reçu l’appel, la décision contestée est annulée et aucune sanction ne doit être imposée à Issa Hayatou ». C’est clair. Issa Hayatou vient d’être réhabilité par le Tribunal arbitral du sport (TAS). Le tribunal suprême mondial lève ainsi la suspension qui pesait sur la tête de l’ancien président de la Confédération africaine de football (CAF). En effet, en juin 2021, « la Chambre d’arbitrage du Comité d’éthique la FIFA avait constaté qu’Issa Hayatou, président de la Confédération Africaine de Football (CAF) et membre du Conseil de la FIFA à l’époque des faits, avait manqué à son devoir de loyauté envers CAF en concluant un accord anticoncurrentiel avec une agence sportive en rapport avec la commercialisation des droits marketing et médias liés aux différentes compétitions de la CAF ». Il s’agissait du contrat avec la société Lagardère signé en septembre 2016. La FIFA avait alors frappé le Camerounais d’un an d’interdiction de toute activité liée au football, assorti d’une amende de 30 000 francs suisse, soit près de 19 millions de francs CFA. Depuis lors, l’ancien homme fort du football camerounais s’était mué dans un silence et une hibernation que même la Coupe d’Afrique des nations (CAN) 2021 qui se joue dans son pays, n’a pas perturbé.

- Publicité -

Invité surprise de Paul Biya à la finale (?)

Alors qu’on croyait l’homme résigné dans cette situation, le prince de Garoua avait saisi le TAS en août 2021, pour contester cette décision qui l’empêchait de poursuivre sa mission de Président du Conseil d’administration (PCA) de l’Académie nationale de football (Anafoot) du Cameroun ; et même de jouer un quelconque rôle officiel dans l’organisation de la CAN 2021 dans son pays. Et le TAS qui a statué sur cette affaire le 7 décembre 2021, lui a donné raison. « À l’issue de ses délibérations, la formation arbitrale a conclu qu’il n’y avait pas suffisamment de preuves pour établir une violation de l’article 15, al.1 du Code d’éthique de la FIFA qui justifierait les sanctions infligées à Issa Hayatou par l’instance FIFA», peut-on lire dans le communiqué du TAS. Et ne pouvait plus qu’annuler la décision contestée, en soulignant que, « aucune sanction ne doit être imposée à Issa Hayatou ».

Cela survient à deux jours de la finale de la CAN 2021. Du coup, même si le programme de la cérémonie de clôture du tournoi ne prévoit pas de place pour le Camerounais qui a présidé aux destinées de la CAF de 1988 à 2017, il reste que l’homme qui a toujours eu les faveurs du Palais de l’Unité (le palais présidentiel camerounais), pourrait être l’invité surprise de Paul Biya à cette cérémonie qui verra la présence dans la tribune officielle de Gianni Infantino et de Patrice Motsepe, les présidents de la FIFA et de la CAF.

Pour comprendre le sujet:

Football : Un an de suspension pour Issa Hayatou

Facebook Comments Box
- Publicité -

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here