Fécafoot : les « traîtres » de 2009 récompensés

0
253

Les nouveaux dirigeants du Conseil transitoire du football professionnel (CTFP) au Cameroun sont connus. Pierre Boudjiko en est le nouveau président et Faustin Mbida son secrétaire général. La vice-présidence est assurée par ordre de préséance par André Noël Essian et le sénateur Charles Mbella Moki. Les quatre membres nouvellement élus au sein de cette structure chargée d’organiser la prochaine saison de football professionnel au Cameroun sont André Marie Kuatche, Marthe Mouaha (l’artiste Dinaly), Jean Paul Akono, Abdoul Karimou et Félix Elouga. Cette équipe a été nommée par une décision de Samuel Eto’o signée ce 30 août 2022. Pour poursuivre le travail engagé la saison dernière sous le même label, en remplacement des équipes de la LFPC que l’Assemblée générale (AG) a dissoute lors de sa réunion du 27 août 2022.

- Publicité -

C’est donc sur les cendres de la Ligue de football professionnel du Cameroun (LFPC) que Faustin Mbida et Pierre Boudjiko ont connu leur renaissance dans les arènes de football du football du Cameroun. Au lendemain de la dissolution de l’instance qui dirigeait le football professionnel du Cameroun depuis 2011, Samuel Eto’o a récompensé les deux figures de proue du « dernier » combat électoral du football camerounais qu’il a remporté devant le Tribunal arbitral du sport (TAS).

Faustin Mbida, porte-parole des reconvertis de 2009

En effet, c’est l’action de ces deux hommes qui « sauve » le mandat de Samuel Eto’o. L’ancien secrétaire général de la Ligue régionale de football du Centre et l’ex délégué de l’Ouest à l’AG 2009, sont ceux qui ont pris l’engagement de ramener les membres de l’Assemblée générale de 2009 dans le camp de Samuel Eto’o. Alors que l’élection de l’ancien capitaine des Lions indomptables était suspendue au sort des deux procédures encore pendantes devant le TAS, ces deux hommes issues de cette instance rappelée aux affaires depuis 2013 pour refaire les textes de la Fécafoot, ont promis de ramener leurs pairs dans le navire de la réconciliation battant pavillon Samuel Eto’o. Le résultat fut mitigé : une majorité des 44 membres de l’AG 2009 qui avaient attaqué le dernier processus électoral ont accepté de suivre Faustin Mbida et Pierre Boudjiko. Lesquels sont devenus leurs mandataires devant le TAS, pour plaider la cause du  » conciliateur » des camps belligérants à la Fécafoot. Même si des extrémistes campés derrière Abdouraman Hamadou le mandataire initial des contestataires, ont craché sur la main tendue de Tsinga, le juge du TAS a estimé que la majorité l’emportait et que la page de la crise était tournée à partir du moment où les nouveaux mandataires ont décidé de retirer la procédure.

La décision qui nomme les nouveaux patrons transitoires du football professionnel

En récompense, Samuel Eto’o qui avait promis entre autres la réhabilitation des membres exclus de l’AG 2009, a nommé ses deux héros aux postes clés de la structure devant organiser le football professionnel. Faustin Mbida, le porte-parole du groupe des reconvertis, était suspendu de toutes les affaires liées au football, sous le Comité de normalisation de la Fédération camerounaise de football (Fécafoot) dirigé par Me Dieudonné Happi. L’on n’a pas encore de nouvelles de la réhabilitation de l’ancien directeur de cabinet de Tombi à Roko, mais il est désormais la mémoire du CTFP. 

- Publicité -

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.