Election à la Fécafoot : une dizaine de candidats

0
90
La Commission électorale a veillée, pour les besoins de la cause

Gilbert Schlick et se hommes n’ont pas dormi. Après expiration du délai de dépôt des dossiers de candidature à minuit, la Commission électorale de la Fédération camerounaise de football (Fécafoot) a rendu publique aux environs de 3h la liste des dossiers reçus en vue de la dernière étape du processus électoral en cours à la fédération. En tout, huit dossiers reçus. Pas de surprise pour les grands noms déjà annoncés. Si rien ne filtre jusqu’ici sur la candidature de Séidou Mbombo Njoya, il reste certain que le président intérimaire de l’instance faîtière du football camerounais est en course pour diriger cette fois-ci un mandat reçu non plus de la Fédération internationale de football association (FIFA), mais des licenciés du football camerounais. En face de lui, Samuel Eto’o qui fait office de principal challenger du sortant. L’ancien capitaine des Lions indomptables a déposé son dossier mercredi. Arrivé à la tête d’une foule évaluée à près d’un millier de personnes scandant son nom étant celui qui redonnera à la Fécafoot une image positive aux yeux de l’opinion nationale et internationale. Le duel entre les deux se dessinait déjà depuis l’enclenchement du processus électoral.

- Publicité -

Pour le reste, ce sont des candidats de moindres calibres, mais des noms bien connus des milieux du football. On y retrouve les anciens Lions indomptables de la cuvée 1990, Jules Denis Onana et Emmanuel Maboang Kessack. Le second qui avait déjà tenté en 2018 avant d’échouer à l’étape finale. Deux autres qui s’étaient engagé en 2018, sans pouvoir traverser les mailles des filets de la commission électorale, ce sont Jean Crépin Nyamsi et Manuel Boyomo. D’anciens présidents de clubs sont également en course : Zacharie Wandja qui a dirigé la Panthère sportive du Ndé, et Justin Tagouh qui a fait de beaux jours avec Bamboutos Fc de Mbouda. L’ex président des Mangwa boys s’est fait représenter par son avocat pour le dépôt de son dossier de candidature.

Liste définitive le 24 novembre

La commission électorale parle de dossiers incomplets, sans les citer. Laissant le soin à chaque candidat de se dévoiler. Ainsi, seuls Samuel Eto’o et Jules Denis Onana se bombent le torse d’avoir des dossiers complets. Les autres avouent avoir déposé des dossiers incomplets. Pour la plupart, Manuel Boyomo et Maboang Kessack notamment, il y a des parrainages non légalisés. L’homme qui a réussi à hisser le club des Monts Mangwa à l’élite, en étant le plus populaire, a cependant peu de chance de traverser l’étape de candidat à la candidature. Son dossier étant incomplet. Lui qui, comme Maboang, Manuel Boyomo et Jean Crépin Nyamsi, ne sont pas délégués à l’Assemblée générale.

La quinzaine de personnes dont les dossiers sont incomplets se voient accorder un délai supplémentaire jusqu’au 21 novembre pour les compléter. Autant pour les membres du Comité exécutif qui se trouvent dans la même situation. La Commission électorale, elle, publiera le 24 novembre, la liste des candidats retenus pour l’assaut final.

Les membres du Comité exécutif
1- Eugène Ekeke
2- Philipe Tabopda
3- Pius Tabi Essa
4- Samuel Elongo
5- Abdoul Karimou, Abdou Razack Abdoulay
6- Charles Baninga
7- Hassana
8- Safia Kwémo
9- Timba Noé Ngaungue
10- Aimé Léon Zang
11- Ousmanou Hamadou
12- Roger Nyassa
13- Alexandre Gaspar Owona

- Publicité -

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here