Ecam lance une nouvelle plateforme de formation des entrepreneurs

0
91

Inspirée des américains, ce nouveau concept qui s’adresse autant aux porteurs de projets qu’aux chefs d’entreprises, a vocation à leur permettre de renforcer leurs capacités managériales et accroître les performances de leurs entreprises.

- Publicité -

Dans un environnement où les faiblesses managériales des dirigeants des PME sont pointées du doigt, le mouvement patronal Entreprises du Cameroun (Ecam) développe une nouvelle stratégie dans ses objectifs d’accompagnement des PME et PMI. Un nouveau concept de formation des entrepreneurs vient d’être lancé sous la dénomination de Bootcamp by Ecam. Ce concept inspiré des retraites américaines se présente sous forme d’ateliers ludiques où les participants sont appelés à  un jeu de rôle visant à pousser leur réflexion sur leurs défis de chefs d’entreprises. «  Le principe d’un bootcamp c’est de challenger chacun pour qu’il sorte un peu de sa zone de confort et qu’il aille chercher vraiment au fond de son  énergie, de quoi donner le meilleur de lui-même », explique Brigitte Moumy coordonatrice de ladite plateforme.

Représentante de la Diaspora au sein du mouvement Ecam, elle a opté pour cette première édition du Boot Camp, d’axer la formation sur trois principaux modules. Réflexions sur les solutions qu’apporte une entreprise, analyse stratégique et la question de pourquoi avoir crée son entreprise. Un questionnement qui trouve son fondement à l’heure où les chiffres font état de ce que de nombreuses entreprises camerounaises ferment leurs portes moins de 5 années après leur lancement. Pour  entretenir les participants sur ce sujet, le formateur choisi est Serge Esso, PDG de Glencoe Advisory, un cabinet qui accompagne les investisseurs étrangers et les multinationales dans leurs projets en Afrique  francophone subsaharienne. Il  partage des faits marquants de ses 25  années d’expérience dans le droit des affaires, les services généraux, la fiscalité et la gestion des parties prenantes.  Pour lui, avoir une bonne idée de projet ou un talent ne suffisent pas pour garantir la pérennité d’une entreprise. D’où l’échec. « Il faut entourer cela d’un ensemble de process et les respecter.  Sinon , des faiblesses managériales peuvent vous amener à  fermer boutique assez rapidement. Un ensemble  de process doivent être bien conceptualisés dès le départ  et il faut faire preuve d’honnêteté intellectuelle  envers soi même. Ce sont ces fondations qui  permettent la pérennité ou pas d’une entreprise. Après il y a le management, la gestion etc mais si les fondamentaux de pourquoi j’ai crée mon entreprise ne sont pas bien développés,  le reste va finir par aller de travers. J’ai envie de dire qu’on ne crée pas une entreprise pour gagner de l’argent. Il faut avoir une idée, une vision et  il faut savoir  ce qui fait de vous ou de votre idée  quelque chose d’unique qui va transformer les choses, transformer les gens, quelle est la valeur  ajoutée que vous apportez à  travers votre business. Si vous n’avez pas  réfléchi honnêtement  pas rapport à cela, il y a de fortes chances  que  très rapidement ça ne marche pas. », indique Serge Esso.

Le bootcamp By Ecam est ouvert aux membres et non membres de ce mouvement patronal. Il vise à la fois les porteurs de projets d’entreprises que des cadres et promoteurs de PME. L’initiative est soutenue par divers partenaires, notamment le Ministère des PME et le Guichet Unique des opérations du commerce extérieur.

Facebook Comments Box
- Publicité -

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here