Développement technologique et innovation: les chercheurs   du monde  réfléchissent sur la question au Cameroun.

0
34

Dans le but de célébrer  les 30 ans du Colloque Africain sur la Recherche en Informatique (CARI) les experts et spécialiste du secteur partagent leur savoir du 4 au 7 octobre dans les villes de Yaoundé et Dschang.

- Publicité -

Pour cette édition deux pôles  Cameroun et Tunisie  et trois sites Tunis-Yaoundé et Dschang, ont été sélectionnées en informatique et en mathématiques. C’est en fait « parce qu’il y avait deux communautés principales. Celles mathématiques et informatique. Les pôles représentant ceux-ci sont le Cameroun en informatique et la Tunisie en mathématiques appliquées. Des intervenants de différents pays animent les conférences dans les deux sites du Cameroun, avec notamment à l’Université de Dschang et à l’Université de Yaoundé 1.

Selon le président du comité d’organisation, le Dr Eric Badouel plusieurs présentations permettent aux chercheurs de s’initier aux nouvelles techniques, les plus récentes dans les domaines de l’apprentissage automatique, de l’intelligence artificielle, de la science des données, des mathématiques appliquées à la finance , agriculture, cyber sécurité, urbanisation, et autres. Il faut dire que la grande fête des 30 ans du Cari a été  l’occasion de rendre hommage au fondateur et de jeter les bases du colloque que l’ASDS a porté. Il a s’agit aussi de célébrer la collaboration scientifique entre la France et le Cameroun.

Dschang à elle seul réuni plus de 20 chercheurs internationaux qui ont participé à cette rencontre consécutive. « C’est une grande première de réunir autant de chercheurs à Dschang ». D’autres activités ont eu lieu sur le site, notamment la grande session commerciale.

- Publicité -

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.