Covid-19 : la Sodecoton perd 29 milliards de F CFA

0
121

Ce manque à gagner qui correspond à 30 975 tonnes d’invendus au 31 décembre 2020 a occasionné la dégradation de la performance financière de l’entreprise avec une baisse du chiffre d’affaires.

- Publicité -

Le dernier rapport sur la situation économique des entreprises et établissements publics au Cameroun a estimé à 29 milliards de francs CFA, le montant du manque à gagner enregistré par la Sodecoton au 31 décembre 2020. Une perte de recettes qui correspond à 30 975 tonnes d’invendus, dus à la crise sanitaire qui a retardé les embarquements de la fibre coton. Du fait de ce contexte difficile, l’année 2020 s’est également soldée sur une perte financière estimée à 4,7 milliards de francs CFA et une baisse du chiffre d’affaires qui est passé de 154,6 milliards en 2019 à 125,4 milliards en 2020. Soit 18,9 % en valeur relative et 27,8 milliards en valeur absolue.

Selon le rapport, la dégradation du chiffre d’affaires a eu pour corollaire une augmentation des dettes à court terme et une dégradation de la valeur ajoutée en baisse de 30,36%. A court terme, les dettes fiscales ont grimpé de 892 millions à près d’1,3 milliard (+44,84 %) ; les dettes fournisseurs sont passées de 23,6 milliards à 29,6 milliards (+25,24 %) ; et les autres dettes, de 78,9 milliards à 80,1 milliards (+1,64 %) en 2020. Par ailleurs informe la Commission Technique de Réhabilitation des Entreprises du secteur public et parapublic (CTR), les créances sur les tiers connaissent une augmentation de 170 %, avec en bonne place une créance sur la Cicam, principale industrie locale de transformation du coton, estimée à plus d’1 milliard de francs CFA.

Les créances sur l’Etat quant à elles sont de 10,2 milliards de francs CFA en 2020 contre 14,2 de francs en 2019, soit une baisse de 4 milliards de F CFA, résultant du remboursement du crédit de la TVA de 2016 et 2017. Les charges de personnel déjà importantes sont passées de 14,1 milliards de francs en 2019 à 13,5 milliards en 2020, soit 60,55 % du chiffre d’affaires. En conséquence, le résultat d’exploitation, bien que positif, connait une dégradation importante de 74,88 %. Il est passé de 11,6 milliards en 2019 à 2,9 milliards en 2020. « Cependant explique le rapport, en raison des charges financières liées au service de la dette qui représentent à peu près 1,5 fois le résultat d’exploitation, le résultat net est ainsi passé de 3 043 961 440 F CFA en 2019 à -4 724 137 115 F CFA en 2020. Cette contreperformance malgré qu’elle ait affecté négativement les capitaux propres en baisse de 68,59 % en 2020, ceux-ci restent supérieurs au seuil de 50 % du capital social par l’article 664 de l’Acte Uniforme OHADA sur les droits des sociétés commerciales et du GIE ». La dynamique de croissance engagée à la Sodecoton a en effet été brisée en 2020 par les effets de la pandémie du Coronavirus : fermeture des filatures asiatiques qui constituent les principaux débouchés du coton camerounais ; baisse des cours de la fibre ; ralentissement des exportations entraînant des retards d’encaissement de plus de 80 milliards de FCFA ; augmentation des volumes stockées avec des coûts supplémentaires de stockage et de manutention, et même des difficultés d’approvisionnement en facteurs de production. Au 31 décembre 2020, l’entreprise présente un risque élevé en ce qui concerne sa capacité à satisfaire ses engagements financiers à court, moyen et long terme comme le montre les ratios de solvabilité (2,33) et de liquidité générale (1,21).

- Publicité -

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here