Covid-19: la Beac promeut les cartes bancaires et le mobile money

Abbas Mahamat Tolli, gouverneur de cette institution annonce par ailleurs l’interopérabilité des instruments de paiement électronique, ainsi que la baisse des coûts des transactions de monnaie électronique.

0
1321
La Beac promeut les cartes bancaires et le mobile money

La Banque des Etats de l’Afrique Centrale (Beac) n’entend pas rester de marbre face à la propagation du Coronavirus dans l’ensemble des six pays de la Communauté Economique et Monétaire de l’Afrique Centrale (Cemac). Le gouverneur de la Beac, Abbas Mahamat Tolli, a pour ce faire, signé un communiqué le 15 avril dernier, dans lequel il invite les populations de la sous-région à recourir désormais aux moyens de paiements électroniques dans le cadre de leurs différentes transactions. Et ce, dans le but de limiter la propagation du Covid-19. « La Beac invite les populations de la Cemac à privilégier les paiements par carte à travers tous les canaux de paiements électroniques existants dans la sous-région, les paiements par mobile intra et inter opérateurs, ainsi que les paiements par transferts en guise de règlement », peut-on lire dans ce communiqué. Bien plus, écrit Abbas Mahamat Tolli, « dans leurs dépenses quotidiennes et dans la mesure du possible, les moyens de paiement électronique devront être utilisés en lieu et place des espèces, afin de réduire les risques de contamination inhérents à la manipulation des espèces, facteur de non distanciation sociale ». Mais bien avant de suggérer ces mesures, le gouverneur de la Beac a tenu à rappeler aux uns et aux autres que « les cartes bancaires, les mobiles et les autres instruments de paiement électronique sont désormais interopérables et, par conséquent, permettent l’échange des données transactionnelles entre eux à des fins de dénouement des opérations de paiement ». A cet effet, précise le communiqué de la Beac, « les porteurs des cartes bancaires, des mobiles, ainsi que les utilisateurs des systèmes et moyens de paiements, peuvent ainsi réaliser des opérations de paiements et de transferts des fonds dans la Cemac, à des coûts relativement moindres, et sans avoir à se déplacer ni à manipuler des espèces ». Par ailleurs, la Beac indique dans son communiqué que toutes ces mesures visent à accompagner les efforts des Etats de la sous-région, dans la lutte contre la propagation du Coronavirus, en encourageant les populations à pratiquer la distanciation sociale et à privilégier les moyens de paiements digitaux. Il convient de souligner que c’est lors du Comité de Politique Monétaire du 27 mars dernier que la Beac avait recommandé aux fournisseurs de services de paiement de la sous-région de baisser les coûts relatifs aux transactions de monnaie électronique et des paiements digitaux.

- Publicité -

Junior Matock ( Défis Actuels 473)

- Publicité -

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here