Coupe du monde 2022 : ça passe ou ça cassé pour le Cameroun

Pour leur deuxième match de groupe, les Lions indomptables qui ont manqué leur première sortie, n'ont pas droit à une défaite s'ils veulent aller au second tour.

En foulant la pelouse du stade Al Janoub ce 28 novembre 2022, le Cameroun joue sa dernière carte dans ce Mondial. Une victoire est impérative pour s’assurer de pouvoir disputer avec le moins de stress possible le dernier match de groupe ; en revanche, un nul est le minimum requis pour espérer terminer absolument par une victoire. De toutes.les façons, une défaite est interdite ce lundi aux Lions indomptables s’ils veulent traverser le premier tour qui leur échappe depuis l’exploit de 1990 (le Cameroun avait atteint les quarts de finale); et surtout signer sa première victoire en Coupe du monde depuis vingt ans. Et aussi bien le staff que les joueurs en sont conscients.  » Nous savons ce qu’il y a à faire  », assure Rigobert Song le sélectionneur manager.  » Nous n’avons plus droit à l’erreur  », ont compris les joueurs, selon Faï Collins.  » Nous allons donner le meilleur de nous-mêmes pour espérer aller au second tour  », a promis le défenseur.

- Publicité -

Le premier match hante encore les esprits. Cette défaite (1-0) face à la Suisse.  » On a des regrets », ont repris les deux hommes qui ont animé la conférence de presse d’avant-match.  » Nous avons hésité quelques dix minutes, le temps de retrouver nos repères, puis on a pris le contrôle du jeu; mais on n’a pas concrétisé les occasions que nous avons eues », se remémore le patron de l’encadrement technique.  » On apprend tous les jours ; c’est la haute compétition, toute faute se paie cash », a compris Faï Collins. Et surtout,  » nous connaissons l’enjeu de ce match  », insisté le latéral droit

Lors de la première journée, alors que le Cameroun se faisait surprendre par la Suisse, le Brésil l’emportait difficilement sur la Serbie (2-0). Aujourd’hui, les Lions indomptables se frotteront à cette sélection des Orlovi. Les poulains de Dragan Stojkovic sont autant blessés et ont une fierté à défendre dans ce tournoi qui ne les a vus que trois fois, malgré qu’ils soient de vieux routiers du football. Ce sera un match particulièrement disputé entre ces deux derniers du groupe G, pour la seconde place. Au cas où le Brésil sans Neymar (blessé et qui ne devrait rejouer qu’en 8ème de finale au cas où son pays y parvient) domine la Suisse.

- Publicité -

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.