Corée du Sud : la terre asiatique sourira-t-elle encore comme 2002?

Elles sont 32 Nations attendues dans les arènes du Qatar pour la 22ème édition de la Coupe du monde de football. La rédaction se propose de vous présenter l’un après l’autre, les différents concurrents. Aujourd’hui, la Corée du Sud.

0
25

La Corée du Sud n’est pas à proprement parler un foudre de guerre en matière de football, mais c’est un pays qui se fait respecter dans ce domaine. Sur le plan mondial, une Coupe des confédérations à son actif (2001). La Corée du Sud est demi-finaliste de la Coupe du monde. C’était à domicile en 2002. Co-organisant avec le Japon, la Corée du sud s’était qualifiée au second tour en battant la Pologne (2-0) et en accrochant les Etats-Unis (1-1), avant de fléchir face au Portugal (0-1). En 8ème, les Taegeuk Warriors avaient brûlé la politesse à la Squadra Azura (2-1), après prolongations), et à l’Espagne (3-5 aux tirs aux buts). L’Allemagne mettra un terme à leur rêve coréen (1-0). La Turquie avait empêché le pays organisateur de monter au podium.

- Publicité -

L’histoire de ce pays affilié à la FIFA en 1948 avec la Coupe du monde de la FIFA remonte à 1954. Le pays avait été pulvérisé en deux matchs : 9-0 contre la Hongrie et 7-0 contre la Turquie. Une humiliation historique qui a servi de leçon au nouveau venu dans la cour des grands. Les Taegeuk Warriors ont pris 32 ans pour se préparer. Lorsqu’ils reviennent en 1986, l’apprentissage se poursuit. Même s’ils rentrent au premier tour, un pas vers l’avant est fait. En trois sorties, la Corée du Sud enregistre deux défaites face à l’Argentine (3-1) et à l’Italie (3-2) et un nul (1-1) contre la Bulgarie. Quatre ans après, la Corée du sud tombe dans un groupe de géants : Belgique, Espagne et Uruguay, qui la ramènent à la maison dès le premier tour, après trois défaites. En 1994 la Corée parvient à faire un nul (0-0) avec la Bolivie, mais l’Allemagne (3-2) et l’Espagne (2-2) se trouvent encore sur son chemin. Il en sera ainsi à France 98 (deux défaites face au Mexique et aux Pays-bas, et un nul contre la Belgique).

La confiance acquise à domicile en 2002, s’estompera quatre ans après en Allemagne en 2006. Après avoir battu le Togo, la Corée accroche la France, avant de chuter devant la Suisse. Malgré ses 4 points, la différence de buts ne lui permet pas d’aller plus loin. C’est en 2010 que le pays traverse encore le premier tour, avant d’être désillusionné par l’Uruguay (2-1). Les deux prochaines éditions voient le pays sortir au premier tour.
C’est en Asie que la Corée du sud s’exprime plus facilement. Le pays détient deux coupes d’Asie (1956 et 1960). Par quatre fois, les Sud-coréens ont échoué en finale : 1972, 1980, 1988 et 2015, et ont terminé 3ème trois fois.

Pour la seconde Coupe du monde en terre asiatique, les Taegeuk Warriors veulent faire mieux qu’en 2002. Qatar 2022 est donc une occasion que les Sud-Coréens préparent avec sérieux. Les Lions indomptables en sont témoins. Eux qui, « minimisant » les résultats, se sont faits neutraliser par les Taegeuk Warriors en amical en septembre dernier (2-0).

Nom : Taegeuk Warriors
Participations (dont 2022) : 11
Titre : 00
Sélectionneur : Paulo Bento
Capitaine : Song Heung-min
Meilleur buteur : Cha Bum-geun (58 buts)
Joueurs célèbres : Cha Bum-geun (136 sélections), Hong Myung-bo (136 sélections), Kim Joo-sung, Park Ji-sung, Cha Bum Kun (premier Asiatique à évoluer à l’international), Ahn Jun Hwan, Son heung-Min, Lee Seung Woo.
1er Tour : Groupe : Portugal, Ghana, Corée du sud, Uruguay

- Publicité -

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.