Coopération : Le Québec souhaite créer une représentation à Douala

0
69

Le ministre Alamine Ousmane Mey a reçu en audience le délégué général du Québec le 26 juillet dernier à Yaoundé.


Consolider, densifier et diversifier la coopération économique avec le Cameroun. C’est ce que souhaite Iya Touré, le nouveau délégué général du Québec pour les pays d’Afrique francophone. Le diplomate résidant à Dakar au Sénégal, est en tournée de prise de contact au Cameroun. C’est dans ce cadre qu’il a été reçu en audience le 26 juillet dernier par le ministre de l’Economie, de la planification et de l’aménagement du Territoire, Alamine Ousmane Mey. L’hôte du Minepat a indiqué que sa principale mission étant de faire découvrir les potentialités de l’Afrique pour créer des opportunités d’affaires avec le Québec, il entend œuvrer à la consolidation, la densification et la diversification des relations économiques entre le Canada et le Cameroun. Dans un premier temps, l’objectif est de faire une prospection pour la création d’une représentation du Québec à Douala, capitale économique du pays, et même de la sousrégion Afrique centrale. Cela permettra au Québec de concrétiser les opportunités d’affaires et d’investissements au Cameroun et dans la sous-région. Le Minepat a saisi l’occasion pour présenter les atouts économiques du Cameroun, cette Afrique en miniature qui vient de se doter d’une nouvelle stratégie nationale de développement, pour la période 2020-2030. Il poursuit à partir de ce document, la transformation structurelle de l’économie. Aussi, s’est-il félicité de l’initiative du Québec qui arrive à point nommé, car elle est en phase avec les objectifs de développement du Cameroun. Les deux personnalités ont aussi évoqué la question de l’immigration avec de grands acquis dans les domaines de l’éducation et de la formation, mais aussi en matière de mobilité professionnelle, où une possibilité de partenariat pour l’immigration temporaire ou définitive est envisagée avec le ministère camerounais de l’Emploi et de la formation professionnelle. Alamine Ousmane Mey s’est réjoui de la politique volontariste du gouvernement canadien en matière d’éducation et de formation. Cette politique, dira le Minepat, cadre avec les objectifs de développement du Cameroun, dont « la formation d’un capital humain de qualité constitue l’un des piliers ». Il a ainsi rassuré le Délégué général de la disponibilité de tous ses services à l’accompagner dans sa noble mission.

- Publicité -

Iya Touré a rencontré au cours de son passage à Yaoundé, le ministre Lejeune Mbella Mbella des Relations extérieures et Joseph Dion Nguté, Premier ministre. La suite du séjour.

- Publicité -

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here