Congo : faire mieux qu’en 2018

Battus par la Libye (1-1, 3-5 tab) en quarts de finale de l’édition précédente du championnat d’Afrique des Nations, les Diables Rouges A’ du Congo ont l’intention d’aller plus loin cette année.

0
599
Barthélémy Ngatsono

Les Diables Rouges amateurs sont au pied de la montagne. Dans quelques jours, ils se rendront au Cameroun à l’effet de disputer la troisième phase finale du Championnat d’Afrique des Nations (CHAN) de leur histoire. La deuxième participation consécutive pour l’équipe locale du Congo qui s’est fixée pour objectif de faire mieux qu’en 2018. Arrivés premiers de leur groupe cette année-là devant l’Angola, le Burkina Faso et le Cameroun, les hommes de Barthélemy Ngatsono avaient été éliminés par la Libye en quarts de finale (1-1, 3-5 tab).

- Publicité -

Les Diables Roubles A’ rêvent d’atteindre le dernier carré de cette sixième édition du CHAN. Et pour parvenir à leurs fins, l’entraîneur a multiplié les stages depuis un an avec un accent particulier sur la finition. «Sur le plan tactique, il y avait quelques défaillances dans la finition. C’est notre devoir de travailler sur l’attaque afin de bien s’exprimer au Cameroun», avait confié l’entraîneur congolais à adiac-congo.com. Barthélemy Ngatsono a opté pour la reconstruction avec des joueurs d’expérience dont 12 issus du club champion en titre du Congo, l’AS Otoho. Et quelques pensionnaires des Diables Noirs, Etoile du Congo, AS Cheminots et Jeunesse Sportive de Talangaï.

Par Arthur Wandji

- Publicité -

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.