Compétitivité : Plus de 120 tonnes de cacao déjà produits par trois centres d’excellence au cours de la campagne 2022-2023

Le processus en cours bénéficie de l’accompagnement de l’Agence française de développement (AFD). Ce qui a permis au Cameroun en 07 ans, d’entrer dans le cercle fermé de 5% du cacao de qualité dans le monde.

- Publicité -

Débuté le 07 janvier dernier, c’est demain samedi 14 janvier 2023 que devrait en principe s’achever le séjour en terre camerounaise, de Daniel Mercier, président de l’association des chocolatiers de France et son adjoint Yann Bertrand. Les deux personnalités ont tour à tour visité certains centres d’excellence post traitement de cacao à travers le pays.

De cette visite de travail, l’on apprend que le centre de Ngoro dans le département du Mbam-et-Kim, région du Centre a déjà produit 63 tonnes de cacao au titre de la campagne cacaoyère 2022-2023, sur un objectif de 50 tonnes, contre 9,5 tonnes lors de la campagne précédente.

Les centres d’Akomnyada dans le département du Nyong-et-So’o, région du Centre et Lembe Yezoum dans la haute Sanaga, région du Centre, ont respectivement produit 15 et 50 tonnes de fèves d’excellence.

Selon les données du Conseil interprofessionnel du cacao et du café (CICC), environ 300 tonnes de cacao haut de gamme ont été produits en 2022 sur une production totale de 295 000 tonnes au niveau national. Lors de la visite des centres d’excellence, les chocolatiers de France se sont engagés à garantir un prix de 1 300 FCFA aux planteurs par kg de fèves, contre 1 740 FCFA pour les fèves traitées.

En sept ans, le cacao camerounais est entré dans le cercle fermé de 5% du cacao de qualité dans le monde. La démarche engagée entre les chocolatiers de France et le CICC, vise à redonner ses lettres de noblesses au cacao local.

Pour mémoire, afin de garantir un cacao durable, le CICC et l’Organisation africaine de ma propriété intellectuelle (OAPI) ont signé un accord-cadre le 17 novembre 2022 pour inscrire le cacao rouge du Cameroun en indication géographique protégée. Le processus en cours bénéficie de l’accompagnement de l’Agence française de développement (AFD).

- Publicité -

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.