CAN 2021 : pourquoi la CAF reporte le tirage au sort

Derrière les «raisons logistiques liées à la pandémie de covid-19» évoquées par la CAF, se cachent des pressions exercées par la FIFA dans l’optique d’imposer un nouveau prestataire italo-suisse, en charge de l’aspect évènementiel du tournoi.

0
101
La CAF prolonge le suspens sur la composition des poules

Initialement prévue le 25 juin prochain à Yaoundé, la cérémonie de tirage au sort de la phase finale de la CAN 2021 a été reportée. Une décision prise en fin de semaine par la CAF, évoquant «des raisons logistiques liées à la pandémie de Covid-19». Au Cameroun, hôte de cette 2e Coupe d’Afrique à 24 nations, l’argument soulevé par l’instance continentale du football ne passe pas. Le pays compte (seulement) 124 personnes hospitalisées du fait du Covid-19. De plus, la question du report de cette cérémonie n’a jamais fait l’objet d’un débat lors des réunions du Comité Exécutif de la CAF. Les vraies raisons seraient donc ailleurs. Et selon plusieurs sources au sein du Comité Local d’Organisation de la CAN 2021 (Cocan), elles sont d’ordre financier.

- Publicité -

Enjeux financiers

Le pays hôte de la CAN 2021 a en effet choisi la société Leap Studio Design pour organiser cette cérémonie. La structure a une expérience dans le domaine, dit-on ici et là, dans les couloirs du ministère camerounais des Sports. C’est en effet Leap Studio Design qui a organisé les cérémonies du tirage au sort, d’ouverture et de clôture de la CAN 2019 en Egypte. Et aussi les cérémonies d’ouverture et de clôture du récent CHAN au Cameroun. Elle semble avoir séduit et gagné la confiance des autorités locales. Problème ? Des manœuvres seraient en cours à l’effet de la mettre sur le banc, pour confier l’ensemble du volet évènementiel de la CAN 2021 à Angelini Design.

La main cachée de La FIFA

«L’agence de publicité basée à Rome et appartenant à un homme d’affaires italo-suisse – comme le président Gianni Infantino – a été proposée par la FIFA à la CAF», murmure une source digne de foi. La pression de la FIFA sur la CAF a commencé à se dessiner lors de la visite d’inspection des infrastructures au Cameroun le mois dernier. Une équipe de neuf employés dont des responsables en charge du volet évènementiel à la FIFA accompagnaient la délégation de la CAF. Une première dans toute l’histoire de la CAN. «Au lendemain de cette visite inédite, des responsables de l’entreprise Angelini Design ont séjourné au siège de la CAF au Caire, apprend-on. C’est au cours de cette entrevue que la décision de reporter le tirage au sort a été prise». L’événement devrait se tenir courant août 2021.

Le SG de la CAF attendu au Cameroun

Mais à cette bataille sur fond de business, s’ajoutent des problèmes structurels, inhérents à l’arrivée d’une nouvelle équipe dirigeante à la CAF. L’institution est en pleine restructuration. Nombre de personnels, répugnés par la mainmise de la FIFA dans les affaires de l’instance africaine ont décidé de quitter le navire. Tandis que d’autres sont simplement mis à la porte. Entre temps, le secrétaire général de la CAF est annoncé à Yaoundé du 14 au 16 juin. Présenté comme la «main de Zurich au Caire», Véron Mosengo-Omba va rencontrer le président du Cocan par ailleurs ministre des Sports. Les échanges vont tourner autour de la programmation de la nouvelle date du tirage au sort de la CAN 2021. La question du prestataire en charge de l’organisation de ladite cérémonie devrait également être abordée.
Par Jean Luc Fassi

- Publicité -

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here