CAN 2021 : Paul Biya recrute 17 gloires pour polir l’image du Cameroun

Le Chef de l’Etat a commis une mission pour s’assurer de la régularité des infrastructures avant l’événement.

0
159

C’est une campagne médiatique que Paul Biya engage avant l’arrivée du secrétaire général de la Confédération africaine de football (CAF) à l’effet de signer l’Accord-cadre de la Coupe d’Afrique des nations (CAN) 2021. Le président de la République qui se bat depuis 2017 à sauver l’organisation par son pays de la plus grande fête du football africain, vient de nommer une équipe de 17 personnes chargées de faire le tour du propriétaire sur les différents sites devant abriter la 33ème CAN sénior de football : Douala, Garoua, Bafoussam, Yaoundé, Limbé-Buéa. D’anciennes gloires du ballon rond triés sur le volet et au-delà des camps antagonistes dans la crise du football camerounais, dont Samuel Eto’o, Roger Milla, Patrick Mboma, Joseph Antoine Bell, Grégoire Mbida dit Mbida Arantes, Ndip Akem, Gérémie Njitap Fotso, avec une ouverture à l’international sur le Sénégalais El Hadj Diouf, y compris dans le monde du football féminin comme Céline Eko la présidente de la commission du football féminin et le ballon d’or africain 2015 Gaëlle Enganamouit, des figures marquantes de la presse internationale et sportive comme Philippe Doucet de Canal+,… pour accompagner les autorités dont deux ministres, le président de la Fécafoot. Tout ce beau monde que conduit Ferdinand Ngoh Ngoh le secrétaire général de la présidence de la République en personne.

- Publicité -

Selon le communiqué de la présidence qui annonce la mission qu’effectue cette délégation du 16 au 23 octobre 2021, « la délégation touchera du doigt les réalisations du Chef de l’Etat en faveur de la jeunesse». Mieux, « elle est chargée de vérifier que ces infrastructures répondent au cahier de charges de la CAF », a prescrit Paul Biya. Le premier sportif camerounais veut s’assurer que tout est ok et qu’il ne subira plus les critiques humiliantes de la CAF. Lui dont le pays a perdu l’organisation de la CAN 2019, faute d’avoir pu livrer les infrastructures dans les délais.

Désormais, Paul Biya se sent prêt et engage une campagne publicitaire pour vendre la destination Cameroun grâce à l’exposition qu’offre l’organisation de la CAN du 17 janvier au 6 février 2022 au Cameroun. Avec un regard déjà posé sur la Coupe du monde junior dont le Cameroun se prévaut d’être capable d’organiser. Et la presse nationale et internationale a été sollicitée pour les besoins de la cause.

Liste des membres de l’équipe
Ferdinand Ngoh Ngoh, SGPR (président
Philipe Mbarga Mboa, ministre chargé de missions
Narcisse Mouelle Kombi, ministre des sports
Séidou Mbombo Njoya, président Fécafoot
Samuel Eto’o, ancien Lion indomptable
Patrick Mboma, ancien lion indomptables/consultant Canal+
El Hadj Diouf, ancien Lion de la Teranga/ambassadeur itinérant Sénégal
Roger Milla, ancien lion indomptable/Ambassadeur itinérant Cameroun
Joseph Antoine Bell, ancien Lion indomptable
Grégoire Mbida, ancien Lion indomptable
Alioum Boucar, ancien Lion indomptable
Rigobert Song, ancien Lion indomptable
Gérémie Njitap, ancien Lion indomptable
Grégoire Mbida, ancien Lion indomptable
Gaëlle Enganamouit, ancienne Lionne indomptable
Ndip Akem, ancien Lion indomptable
Céline Eko, présidente commission foot féminin/Fécafoot

- Publicité -

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here