Can 2021 : Le stade d’Olembe suspendu

Ainsi en a décidé le président de la CAF, après le drame du match Cameroun-Comores.

0
792
la maquette du stade d'Olembe

« Plus aucun match ne se tiendra au stade d’Olembe jusqu’à ce qu’on ait le rapport d’enquête sur l’incident malheureux». Patrice Motsepe a pris cette décision concernant le stade « Paul Biya », pour la suite de la Coupe d’Afrique des nations (Can) 2021. A la suite du drame survenu en marge du match Cameroun-Comores de ce 25 janvier 2022. Pas moins de huit morts et des dizaines de blessés ont été enregistrés dans une bousculade au portail du stade.

- Publicité -
Comment le public a escaladé la clôture du stade
Comment on en est arrivé là

Le président de la Confédération africaine de football (CAF) annonce qu’une enquête est ouverte sur ce drame. A priori, « nous sommes tous responsables», parce que « nous sommes partenaires», mais « il faut qu’on sache qui devait faire quoi et qui a fait quoi ?» a-t-il promis. Indiquant que « les portes qui devaient être ouvertes étaient fermées» ; et aussi que « le process prévoyait que le supporter arrive, présente son ticket au premier poste, puis accède à l’intérieur et présente cette fois-ci son pass sanitaire. Mais comment des gens ont pu traverser le premier poste sans billet ? comment des gens ont pu se retrouver dehors avec des billets ? », s’est demandé le patron de la CAF.

Après l’incident d’Olembe

En regrettant l’incident, Patrice Motsepe qui était au chevet des malades à l’hôpital de district de Messassi, promet que « la CAF apportera son soutien aux victimes». En insistant sur le fait que « toutes les mesures seront prises pour que cela ne se reproduise plus jamais». En attendant, « les prochains matchs prévus à Olembe seront délocalisés au stade Ahmadou Ahidjo, en attendant le rapport d’enquête qui permettra d’établir les responsabilités».

Pour mieux comprendre le sujet:

Cameroun-Comores: Des morts dans une bousculade

Drame d’Olembe: Les noms des premiers morts

- Publicité -

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here