CAN 2021 : la passe décisive de l’API à la presse

0
151

Le top manager de l’Agence de promotion des Investissements (API) a rassemblé les hommes et femmes des médias accrédités pour le tournoi, autour d’un cocktail de presse le 21 janvier dernier.

- Publicité -

Investir au Cameroun, terre d’accueil et d’opportunités », « Cameroun, terre d’accueil et d’opportunités », « Guide de l’investisseur 2019 : Cameroun, terre d’attractivité et d’opportunités », voilà entre autres documents qui habillent le village «Merveilleux Cameroun ». Un espace aménagé par l’Agence de Promotion des Investissements (API) au Palais des Sports de Yaoundé, en marge de la 33ème Coupe d’Afrique des Nations (CAN) que le Cameroun abrite. Ici, les visiteurs peuvent toucher du doigt le riche potentiel du pays et être imprégné sur les facilités offertes aux investisseurs. C’est dans ce lieu qui sert de cadre à la promotion des activités de l’API et de l’image du Cameroun, que Marthe Angéline Minja a reçu le 21 janvier dernier, les journalistes de sports camerounais et étrangers, accrédités pour cette grand messe du football continental. Parce que la CAN 2021 « est non seulement une fête africaine mais également l’occasion rêvée de montrer aux yeux du monde la beauté du Cameroun et ses nombreuses potentialités », ce cocktail de presse était donc un« moment d’échanges, de partage et surtout de communion autour d’un idéal commun à l’initiative de l’Agence de Promotion des Investissements dont la logique d’intervention se résume au quadriptyque « Accueil-Orientation-Assistance-Soutien » des investisseurs », a expliqué la directrice générale de l’API.

Les femmes et hommes de médias apprendront à cette occasion que l’API, bras séculier du gouvernement du Cameroun, a signé depuis 2014, 268 conventions avec les entreprises du secteur privé pour un volume d’investissements de 4100 milliards de F CFA et pour plus de72 000 emplois directs à créer en 15 ans. « A ce jour, la récente évaluation de 100 entreprises parmi ces 268 conduites par l’Agence de Promotion des Investissements avec la participation des administrations sectorielles, (entre autres le Minepat, le ministère du Travail, le Minfi etc.), ressort un montant de 987 milliards de F CFA d’investissements réels déjà réalisés et un nombre de 12.000 emplois directs créés pour les 5 premières années par ces entreprises », renseigne le DG de l’API. Pour elle, « ces chiffres qui démontrent à suffisance que le Cameroun reste et demeure une destination attractive des investissements en Afrique pourquoi pas dans le monde, traduisent également la réalisation du vœu émis par le gouvernement en créant l’Agence de Promotion des Investissements de faire de notre secteur privé en général et de l’investissement en particulier, l’une des principales sources de la croissance économique ».

- Publicité -

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here