CAN 2021 : La CAF inflige des sanctions financières de 16,250 millions de FCFA à l’Egypte

0
139

La Fédération Egyptienne de Football a payé gros pour les frasques des membres de sa délégation à l’issue de la rencontre l’ayant opposé le dimanche 30 janvier dernier au Maroc au stade Ahmadou Ahidjo de Yaoundé, et comptant pour les demi-finales de cette 33e édition de la Coupe d’Afrique des Nations de football.

- Publicité -

Le jury disciplinaire de la Confédération Africaine de Football (CAF) s’est réuni mardi et a délibéré sur ces incidents regrettables. La fédération égyptienne a écopé des sanctions financières de 25 000 dollars US, soit 16,250 millions de FCFA.

Dans les détails, elle écope de 5 000 dollars US pour la « conduite violente » de son joueur Marwan Mohamed Moustafa Dawoud, qui écope au passage de deux matchs de suspension ; de 10 000 dollars US pour le « geste obscène » de l’entraineur adjoint des Pharaons, Rogerio Paulo Dos Santos, qui s’en tire avec quatre matchs de suspension ; puis de 10 000 dollars US, pour d’autres agresseurs non identifiées de sa délégation.

Pour sa part, la Fédération marocaine de football écope de 10 000 dollars US, soit 6,5 millions de FCFA, en raison de l’implication de son joueur, Sofiane Boufal, dans la bagarre générale qui a éclaté dans le vestiaire.

Il importe de rappeler qu’à la fin de cette rencontre de dimanche dernier, il y a eu des altercations entre l’entraîneur adjoint égyptien Rogerio Paulo Dos Santos et le président de la Fédération marocaine, Faouzi Lekjaa. Une bagarre générale s’en est suivie au cours de laquelle le joueur marocain Sofiane Boufal et le joueur égyptien Marwan Mostafa Daoud ont été identifiés.

Aussi, rappelons que l’Egypte n’en finit d’occuper le devant de l’actualité dans cette CAN 2021. Elle vient de récuser l’arbitre gambien Papa Bakary Gassama, désigné pour diriger la rencontre qui l’oppose ce jeudi 3 février 2022 au Cameroun à la faveur des demi-finales de la compétition.

Facebook Comments Box
- Publicité -

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here