Cameroun-Algérie : Lions indomptables et Fennecs ont déjà la tête dans le duel

0
102

Les Lions indomptables version Rigobert Song Bahanag se sont entraînés pour la première fois ce lundi à 18h au stade annexe N°1 du stade de Japoma. Une séance qui s’est déroulée à huis clos. La seule information parvenue au grand public est l’absence de Zambo Anguissa. Le joueur du Napoli ne sera pas de la double confrontation contre l’Algérie. Selon la communication de l’équipe nationale fanion, le milieu de terrain des Lions indomptables s’est blessé le week-end en championnat contre Udinese. Match qu’il a pourtant joué en intégralité. Une blessure imaginaire ? L’homme dont les relations avec Choupo Moting n’étaient pas des plus amicales lors de la Coupe d’Afrique des nations (CAN) 2021 en janvier-février dernier au Cameroun boude-t-il la sélection avec le retour annoncé de son « ennemi » qui avait pourtant claqué la porte de la sélection, dans un contexte de conflit ouvert avec Antonio Conceiçao jadis à la tête de la sélection ? Difficile de parier. Toujours est-il que les prochains jours devraient en dire plus. En attendant, l’on annonce l’arrivée d’Arnaud Djoum en remplacement de ce dernier.

- Publicité -
Il l’a sélection avec le retour de Choupo Moting?
Photo by Icon sport

Rigobert Song Bahanag et ses collaborateurs étaient déjà présents dans la tanière érigée au Best Western hôtel de Douala depuis dimanche soir, et attendaient le gros de l’effectif. Simon Omossola, Samuel Oum Gouet, Vincent Aboubakar, Ignatus Ganago, Jean Charles Castelleto, Harold Moukoudi et Olivier Mbaïzo étaient les premiers joueurs arrivés hier dimanche. Etaient donc attendus ce lundi Faï Collins, Léandre Tawamba, Michaël Ngadeu, Martin Hongla, Olivier Ntcham, Fuchs Jeando, Karl Toko Ekambi, Ambroise Oyongo Bitolo, Duplexe Tchamba, Pierre Kunde Malong, Jean Junior Onana, Eric-Maxim Choupo Moting, Davis Epassy, Gaël Ondoua, Kevin Soni.

De leur côté, les Algériens se sont retranchés du côté de la Guinée équatoriale ce week-end pour mieux peaufiner leurs stratégies loin d’un adversaire redoutable. Djamel Belmadi, le sélectionneur des Fennecs, a une séance de rattrapage. Lui qui, étant champion d’Afrique en titre, a quitté la CAN camerounaise au premier tour, face à moins côtés. L’homme et ses poulains avaient aussitôt tourné la tête vers les barrages des éliminatoires de la Coupe du monde Qatar 2022 qui arrivaient dans à peine un mois et demi. Et le sort a voulu que le chemin du sauvetage passe par le Cameroun. Le pays organisateur qui, s’il n’est pas sorti du tournoi la queue entre les jambes, a tout au moins déçu ses fans en se faisant éliminer en demi-finale par une sélection égyptienne peu engagée dans le match, mais qui a travaillé sur la durée et l’épreuve des tirs aux buts qui lui a beaucoup souri durant ce tournoi.

Ce sont donc deux adversaires revanchards qui s’affrontent ce 25 mars 2022 au stade de Japoma qui a vu les Fennecs souffrir à s’imposer pendant la CAN, et qui récusent déjà cette pelouse dont la qualité a fait jaser pendant la CAN, imposant la délocalisation de certaines rencontres. En face, le Cameroun peut compter sur un public qui a su montrer pendant la CAN qu’il souhaitait désormais accompagner les Lions indomptables. Les médaillés de bronze de la CAN 2021 doivent impérativement empocher les trois points en jeu avant de s’envoler pour Blida où les reçoivent des Fennecs le 29 mars prochain.

- Publicité -

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.