BVMAC. Louis Banga Ntolo prend fonction

0
132

Le nouveau DG a été installé à la tête de la Bourse des Valeurs Mobilières d’Afrique Centrale en remplacement de Jean Claude NGBWA.

- Publicité -

Baisser le coût des actions  et surtout renforcer la culture boursière. C’est l’objectif que se fixe  Louis Banga Ntolo qui vient de prendre les rênes de la Bourse des Valeurs Mobilières d’Afrique centrale (BVMAC). «  La bourse aujourd’hui est restée comme quelque chose pour les élites, les institutions.  Or la bourse c’est le peuple. Nous allons faire en sorte que les citoyens de la Cemac se saisissent du marché et que cette plateforme soit pour nos champions nationaux  qui voudraient émettre  des titres, mais également pour des investisseurs, des bayam sellam qui achètent des titres ».  Ainsi se projette l’homme qui était  depuis 2018, Directeur Général de Société Générale Capital Securities Central Africa (Société de bourse du Groupe Société Générale en zone CEMAC).  Titulaire d’un Doctorat en Monnaie, Banque et Financement obtenu à l’Université Lumière Lyon 2, c’est  un expert du marché financier en Afrique centrale qui maîtrise bien la BVMAC.  Louis Banga Ntolo a été entre 2007 et 2018, commissaire au sein du Collège de la CMF, (Autorité de Régulation du Marché Financier Camerounais). Il a par ailleurs récemment participé à la promotion du marché financier auprès des pouvoirs publics de la CEMAC, notamment au Cameroun. Il a également accompagné de nombreux émetteurs dans le cadre de leurs opérations d’Appel Public à l’Épargne sur tous les compartiments de la BVMAC.

  Jean Claude Ngbwa,  son prédécesseur avait pris les commandes de la BVMAC  le 4 juillet 2019.  Il a ainsi été le Premier Directeur général de la BVMAC après la fusion avec  la Douala Stock Exchange. Il aura durant son mandat œuvré pour le transfert effectif du siège de la BVMAC de Libreville à Douala et pour la réorganisation de la BVMAC pour l’arrimer aux normes et standards internationaux. On lui doit aussi la mise en œuvre des premières actions d’importance concourant à la redynamisation des activités de la Bourse et à la sensibilisation de l’ensemble des acteurs du marché, qui ont abouti notamment à la cotation de « LA REGIONALE ».  Louis Banga Ntolo prend désormais le relai pour un mandat de 4 ans à compter du 1er Janvier 2022.   

La Bourse des Valeurs Mobilières de l’Afrique Centrale est dotée d’un capital de 6 842 900 000 francs CFA réparti entre les entreprises publiques (47,15%) et les entreprises privées (52,85%).  Elle a été créée par les six Etats de la CEMAC. Ses ambitions sont entre autres de contribuer au changement en matière de culture boursière pour inscrire l’épargne boursière dans les habitudes des épargnants et ancrer le financement via les marchés financiers dans la culture managériale des entreprises en activité dans la zone CEMAC. Elle entend aussi participer à la culture de la transparence et de la bonne gouvernance dans les entreprises.  Les chiffres font état de plus de 700 milliards de capitalisation boursière sur le compartiment obligations et près de 40 milliards sur le compartiment actions.

Facebook Comments Box
- Publicité -

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here