BVMAC. La SCG-RÉ prépare son entrée en Bourse

0
103

La Société commerciale gabonaise de réassurance annonce une opération d’appel public à l’épargne en vue de lever 5 milliards de FCFA et ainsi faire passer son capital social de 10 à 15 milliards.

- Publicité -

Le dynamisme du marché financier sous régional tel que souhaité par ses dirigeants se met en branle. Une autre entité s’inscrira bientôt à la côte de la Bourse des Valeurs Immobilières d’Afrique Centrale (BVMAC). En plus des quelques sociétés actuellement cotées ( SEMC, Socapalm, Safacam, la Régionale, Siat Gabon), la Société  commerciale gabonaise  de réassurance (SCG-Ré) annonce son arrivée dès septembre 2022. Ce sera la première société du secteur de l’assurance à être en bourse.  Elle entend faire recours à un appel public à l’épargne en vue de mobiliser un montant de 5 milliards de FCFA. Ladite société compte en effet à travers cette opération,  ouvrir son capital à hauteur de 20% à d’autres investisseurs.  Il sera question, précise son administrateur directeur général, de lever des fonds en vue de l’augmentation de son capital social actuellement de 10 milliards à 15 milliards de FCFA. Soit passer d’un capital  réglementaire minimum à un capital de développement.

La société créée en 2002 par l’Etat gabonais et des sociétés d’assurance du Gabon souhaite passer à un autre cap après ses dix premières années. L’ambition affichée pour les prochaines années c’est le développement commercial et c’est ce à quoi vont servir les fonds sollicités. Ils seront donc mis à contribution pour financer le nouveau plan stratégique 2022- 2025 de cette société dont l’un des axes clés prévoit son déploiement à l’international.  «  Le premier point c’est d’augmenter notre capital social à 15 milliards. La deuxième action importante qui sera conséquente à l’augmentation de notre capital c’est notre développement commercial  à l’international. Il va passer par l’ouverture  de quatre bureaux de souscriptions à Kigali au Rwanda pour d’Afrique australe, à Douala au Cameroun pour l’Afrique centrale hors Gabon, et l’autre soit à Dakar ou Abidjan pour s’occuper des souscriptions  en Afrique de l’Ouest et enfin  en 2025 nous escomptons ouvrir un bureau de souscription en Afrique du Nord », décline l’ADG Andrew Gwodog.

La SCG-Ré entend améliorer sa notation financière et sa gouvernance. La démarche vers la place boursière sous régionale contribue de ce fait à affirmer sa transparence. Elle est à ce jour classée 25 eme société de réassurance en Afrique sur  47 et se donne pour objectif de figure dans le top 10 ces prochaines années. En  guise d’atouts présentés aux potentiels investisseurs, la société compte notamment sur ses performances réalisées ces dernières années.  En 2021, elle a réalisé un chiffre d’affaires global de 15 milliards de FCFA contre 13 milliards en 2020. La charge des sinistres s’est améliorée de l’ordre de 3, 2 milliards contre 2% l’année précédente  et les résultats financiers  sont en hausse. Ils sont passés de 118 millions à 150 millions FCFA.

- Publicité -

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here