Budget 2022 : l’Etat alloue 16 milliards à la région du Nord

0
145

A cette enveloppe, il faut ajouter la dotation d’un montant de 21 milliards de f Cfa en gestion centrale,
dédiée à la poursuite et à l’achèvement des divers projets
.

- Publicité -

L ‘enveloppe globale de la loi de finances de l’exercice 2022 est de 5 752,4 milliards de francs CFA contre 5 480,4 milliards en 2021. Soit une augmentation de 272 milliards en valeur absolue et de 5 % en valeur relative. Dans cette enveloppe, la région du Nord en prend une bonne part, avec un budget d’un montant de 16 milliards de francs CFA, dont 8,8 milliards en investissement et 7,2 milliards en fonctionnement. A cette enveloppe, indique une source au ministère des Finances, il faut ajouter la dotation d’un montant de 21 milliards en gestion centrale, dédiée à la poursuite et à l’achèvement des divers projets de seconde génération engagés dans les secteurs de la santé, de l’agriculture et des infrastructures, en vue d’améliorer les conditions de vie des populations de la région. « Ces diverses dotations sont la preuve, dixit le Minfi Louis Paul Motaze, s’il en était encore besoin, de la volonté des pouvoirs publics de parachever dans les meilleures conditions de réalisation, les grands projets initiés dans le cadre de la CAN TOTAL ENERGIE et d’en démarrer de nouveaux, conformément aux objectifs de la SND30 ». Il s’agit en effet : de la construction et de l’équipement de l’hôpital de référence de Garoua ; de l’acquisition des mobiliers hospitaliers pour la mise en service du Centre Hospitalier Régional de Garoua ; des travaux de bitumage de la route Guidjiba-Taparé sur la Nationale N°13 ; de la poursuite de l’aménagement des périmètres agricoles ; de la reconstruction d’un pont et de ses accès sur le Mayo Pitchoumba ; la réhabilitation du système d’adduction d’eau de Lagdo etc.

EXECUTION DU BIP : MENTION TRES BIEN

D’après le gouvernement, l’exécution efficiente de la loi de finances 2022 suppose toutefois la mise en place de dispositifs et procédures adéquats, et traditionnellement, la circulaire portant exécution du budget nous en donne les indications. Cette année, en plus du manuel de référence relatif à l’exécution du budget de l’Etat et des Etablissements Publics, un manuel de référence pour l’exécution des budgets des Collectivités Territoriales Décentralisées (CTD) a été élaboré et est annexé à cette circulaire. Un outil qui devrait d’ailleurs renforcer les acquis de la région du Nord qui, en matière d’exécution de la dépense publique connait un niveau de réalisation satisfaisant des projets ces dernières années. Au point d’être classée comme l’une des meilleures régions en matière d’exécution du Budget d’Investissement Public (BIP). Illustration : pour le compte de l’exercice 2020, le taux de réalisation physique des projets était de 96,21 % et pour l’exercice 2021, il se situait au 30 septembre déjà à 72,06 %. « Ces belles performances, sont la preuve d’une bonne maîtrise des procédures par les différents acteurs de la chaine d’exécution du budget et traduit le professionnalisme et le patriotisme des prestataires de service retenus, que je tiens à féliciter au passage », déclarait le ministre des Finances le 5 janvier dernier, à l’occasion du lancement du budget 2022 de l’Etat, dans la ville de Garoua.

Facebook Comments Box
- Publicité -

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here