Budget 2022 : le port de Douala table sur 105 milliards

0
164

Le montant de l’enveloppe est en baisse de 20,5 milliards de francs CFa, comparativement aux 125,5 milliards de l’exercice 2021.

- Publicité -

Les 21 et 22 décembre 2021, se sont tenues à Douala, les 98e et 99e sessions du Conseil d’administration du Port Autonome de Douala (PAD). Sessions présidées par Shey Jones Yembe, président dudit Conseil. Le Directeur général du PAD, Cyrus Ngo’o rapportait les points inscrits à l’ordre du jour, assisté de Charles Michaux Moukoko Njoh, Directeur général adjoint. Les administrateurs de cet espace portuaire ont examiné et adopté le budget de l’exercice 2022. Celui-ci s’élève en recettes à la somme de 105,076 milliards de F CFA (TTC), contre 125,580 milliards de F CFA en 2021. Soit une baisse de 20,504 milliards de Fcfa (16,32%). En dépenses, le budget s’élève à la somme de 97,329 milliards de Fcfa TTC, contre 121,436 milliards l’année dernière, soit une diminution de 24,107 milliards (19,85%). Cette baisse est notamment justifiée par l’impact de la crise sanitaire sur certaines redevances portuaires (navires et Terminal à conteneurs). En effet, le trafic-navires long court continue de baisser et les conteneurs sont de plus en plus rares. Il y a une « crise des conteneurs » pour transporter des produits de l’Asie vers les autres continents, suite à la fermeture temporaire de certains terminaux maritimes chinois en raison des mesures strictes de contrôle de la pandémie de Covid-19. Et le recours limité au financement bancaire en 2022 afin de rester dans les normes en matière d’endettement, tout en continuant à supporter les engagements financiers antérieurs pris auprès de ces institutions pour réaliser de nombreux investissements structurants afin, non seulement de transformer la physionomie du Port de Douala-Bonabéri, mais aussi de maîtriser les charges de dragage Toutefois, malgré cette baisse, le Conseil d’administration a « prescrit la réalisation diligente des activités inscrites au budget de l’exercice 2022 », apprend-on du communiqué rendu public à l’issue de cette rencontre. Notons par ailleurs que ledit budget s’exécutera dans l’optique de poursuivre la mise en œuvre du programme de développement du PAD tel que prévu dans son schéma directeur. Outre le budget, le Conseil d’administration « a examiné d’autres documents habituels de pilotage de l’entreprise et adopté les résolutions y relatives notamment, le rapport de performance des huit (8) premiers mois de l’exercice 2021 et le cadre de performance de la période 2022-2024 », ajoute le communiqué rendu public au terme de ces deux premiers Conseils. Le 29 décembre 2021 à Yaoundé cette fois-ci, le Conseil d’administration, réuni en sa 100e session, a examiné des dossiers importants relatifs entre autres à la bonne marche de l’entreprise et à l’impact de son action sur la compétitivité du Port de Douala-Bonabéri. L’acquisition de remorqueurs neufs pour la Régie Déléguée du Remorquage du Port Autonome de Douala, l’adoption du recueil tarifaire applicable sur les prestations rendues par la Régie Déléguée du Remorquage, les travaux relatifs au transfert des actifs résiduels de l’ex-ONCP et d’autres questions étaient au menu des travaux. Le Conseil a félicité le directeur général du Port Autonome de Douala « pour la qualité et la clarté des documents présentés lors des trois conseils, ainsi que pour les efforts déployés dans la mise en œuvre et la réalisation des projets du Port de Douala-Bonabéri au cours de l’exercice 2021. »

- Publicité -

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.