BGFI Cameroun : plus de 100 % de bénéfice en 2020

La filiale camerounaise du groupe BGFI devrait doubler son bénéfice net malgré la crise liée au Covid-19. Le management attribue cette performance à l’engagement de son personnel.

0
246
BGFI bank Cameroun

Selon Investir au Cameroun, le bénéfice net de la filiale camerounaise du groupe bancaire panafricain BGFI Bank devrait atteindre un peu plus de 6 milliards de francs CFA en 2020. Ce serait alors une performance en hausse de 100 %, par rapport à 2019 où elle avait réalisé un bénéfice de 3,04 milliards de francs CFA. Joint par investir au Cameroun, le directeur général de Bgfi Cameroun n’a pas confirmé ni démenti l’information. Cependant Mahamat Abakal affirme « qu’en 2020 et malgré la Covid-19, nous avons su être résilients, grâce à un engagement maintenu de notre personnel, à qui je tiens à rendre hommage ».

- Publicité -

Il faut dire que la Banque face à la pandémie avait développé une stratégie de travail garantissant la continuité du service. Sous surveillance médicale, le personnel a pu rester productif, ce qui a permis à l’établissement financier de poursuivre ses objectifs de performance. Pour l’exercice 2019, le groupe panafricain BGFI Bank avait affiché un résultat net bancaire de 20,557 milliards de francs CFA, en baisse de 33% par rapport à l’exercice précédent. L’institution financière avait expliqué que cette contre-performance est imputable à la baisse de son produit national Brut. Mais à l’opposé, la situation nette consolidée avait connu une hausse de 3% pour se situer à 386 milliards de francs CFA. Une situation qui d’après le management de la banque traduisait « la solidité du Groupe ». Sa solvabilité financière était à 18% au 31 décembre 2019 et le ratio réglementaire de solvabilité à 17 %. Basé au Gabon, le groupe BGFI finance des investissements structurants auprès des Etats et des grandes entreprises privées opérant dans les secteurs pétroliers, du BTP et des Télécommunications. Il est présent au Cameroun depuis 10 ans et le capital de sa branche camerounaise s’est vu doublé en 2019, passant de 10 à 20 milliards de francs CFA.
Par Tatiana Meliedje

- Publicité -

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here