Barrage de Memve’ele : EDC prépare l’indemnisation des populations

C’est environ 3 milliards de FCFA qui seront distribués aux riverains de la ligne HD 225KV Nyabizan-Yaoundé, touchés par les travaux de construction de cette œuvre énergétique.

0
150

Les populations touchées par les travaux de construction du barrage de Memve’ele, dans la Vallée du Ntem, région du Sud, retrouveront bientôt le sourire. Selon une source à Electricity Development Corporation (EDC), c’est environ 3 milliards de FCFA qui seront mis à la disposition des ayants-droits avant la fin du mois d’avril 2022. « Ce qui important de dire aujourd’hui c’est que nous sommes à la phase opérationnelle des indemnisations. EDC est en train de sortir un planning de payement des indemnisations et en même temps,  ses équipes en charge des finances sont en train d’établir les chèques et procéder aux vérifications pour s’assurer que tout est conforme aux décrets d’indemnisation », apprend-on de notre source à EDC.

- Publicité -

Avant d’arriver à cette étape, EDC, indique-t-on s’est battu pour obtenir les décrets d’indemnisations ; mobiliser les fonds et organisé plusieurs campagnes de sensibilisation sur le terrain à partir des guides pratiques qui ont été élaborés. L’entreprise est entrain de peaufiner les sensibilisations et des commissions de payement ont été créées conformément à la loi.

Cette opération qui tire vers sa fin n’a pas été un long fleuve tranquille. « Tout cela n’a pas été facile.  Il y a eu des blocages. Il fallait négocier avec les populations, nous avons négocié pilonne après pilonne, aujourd’hui tous les pilonnes sont heureusement levés pour atteindre Ahala et Nkol Nkoumou dans les banlieues de Yaoundé.

Les personnes à indemniser partent de la Vallée du Ntem au Sud du pays en passant par l’arrondissement de Ngomedzap, département du Nyong ET So’o précisément à Nkolnkoumou. Une autre partie se trouve dans les zones périurbaines des départements de la Mefou et Afamba, de la Mefou et Akono et du Mfoundi.

C’est par décret du 04 mai 2020 que le président de la République a décidé de transférer la gestion du projet de Memve’ele à EDC. Aussitôt l’entreprise s’est mise à pied d’œuvre pour relever la puissance de production de ce barrage qui ne produisait que 60 MW à 90 MW.  À la fin des travaux cette puissance de production devrait atteindre 221 MW.  La ligne HD 225KV qui va  Nyabizan à Yaoundé n’était pas encore terminée jusqu’ici à cause de plusieurs difficultés notamment l’indemnisation des  populations impactées par ce projet.

Le volet social

Le projet de construction du barrage de Memve’ele a également un coté social.  Sur ce plan, Electricity Development Corporation s’active également pour satisfaire les populations.  « Les populations avaient des problèmes de routes. EDC s’est engagé à refaire la route. L’entreprise de patrimoine qui gère officiellement le barrage de Memve’ele  est également en train de connecter les villages proches du barrage qui n’avaient pas d’électricité. Enfin, EDC entend aussi  accompagner les populations qui seront recasées.

- Publicité -

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.