Arbitrage : Le Mali proteste contre la VAR

0
52

Le Mali n’a pas encore digéré son élimination de la CAN 2021. S’accrochant sur la Video assistance referee (VAR), cet appareillage qui accompagne l’arbitre central dans la prise de décision sur certaines situations délicates. Dans une correspondance adressée au président de la Commission d’organisation de la Coupe d’Afrique des nations, la Fédération malienne de football (Fémafoot), écrit que « nous constatons avec regret que la VAR est souvent muette sur des actions qui peuvent décider du sort final d’une rencontre ». Certes « le Mali accepte sa défaite avec un fair-play et félicite la Guinée équatoriale pour sa qualification au ¼ de finale », mais le pays des Aigles dénonce la défaillance de l’arbitrage qui l’aurait privé d’un but, ou du moins d’une occasion de but, soit un penalty. « Lors du match des 8èmes de finale qui a opposé le Mali à la Guinée équatoriale[…] au stade de Limbé, la VAR a annulé un penalty accordé au Mali par l’arbitre du match sur une faute dans la surface de réparation, par contre la VAR est restée muette sur le cas de la main flagrante et visible du joueur équato-guinéen dans la surface de réparation », écrit Ibrahim Bathily, le secrétaire général adjoint de la fédération malienne.

- Publicité -
Lettre de protestation de la Fédération malienne

Le Mali sait que plus rien ne changera le sort de ce match qui a vu l’élimination des Aigles par le Nzalang nacional aux tirs aux buts, mais attire l’attention des organisateurs du tournoi. Au profit de ceux qui sont encore en course pour le trophée final : « Pour la suite de la compétition, et pour l’image de notre institution (CAF), il est nécessaire que les arbitres et les assistants VAR soient encore plus vigilants et regardant sur ces situations», plaide la Fémafoot.

- Publicité -

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here