Amical : l’Ouzbékistan l’emporte sur le Cameroun

Les Lions indomptables ont perdu 0-2 ce matin.

0
18

Le match amical opposant le Cameroun à l’Ousbekistan s’est soldé par une défaite du Cameroun (0-2). Un but à chaque mi-temps. Le premier à la 25eme minute, inscrit par le numéro 8 qui conclut un ventre de son capitaine parti en coure sur le côté droit. Enzo Ebosse pris de cours, Castelleto n’a pas pu contrer le buteur. A la 75eme minute, c’est Wooh Christopher qui ne peut anticiper sur le numéro 11 ousbek qui reprend à la volée un centre des 30m. Ainsi les Lions indomptables entament la préparation de la Coupe du monde 2022 sur une note salée.

- Publicité -

André Onana qui s’est montré invincible sur quatre autres occasions, s’est ainsi retourné deux fois dans ses buts. La faute à une défense qui semble ne pas réussir à faire bloc. Rigobert Song Bahanag a aligné une défense à trois, avec Nicolas Nkoulou dans l’axe, Enzo Ebosse et Jean Charles Castelleto sur les côtés. En réalité, des défenseurs centraux repositionnés sur la.ligne défensive. Du coup, les erreurs se sont avérées compliquées à rattraper.  » Ce dispositif a permis de comprendre que les erreurs individuelles coûtent cher  », a appris Vincent Ongandzi, ancien Lion indomptable sur le plateau de la Crtv. Pour autant,  »il n’y a pas lieu de s’inquiéter. Il faut garder ce dispositif tactique  », conseille l’ancien gardien de buts.

Le 11 entrant du Cameroun

Si la défense a eu de la peine à communiquer, l’attaque non plus n’a inquiété l’adversaire. Bryan Mbeumo aura remporté plusieurs duels, sans pour autant parvenir à faire mieux. Vincent Aboubacar, lui, aura péché en voulant dribbler jusque devant les buts, sur une passe de Nouhou. Pas mieux pour Moumi Ngamaleu resté combattif, sans pouvoir être le passeur qu’il est depuis plus d’un an. Face à une défense groupée, le trio d’attaque du Cameroun aura à chaque fois buté sur ce mur resté soudé. A peine cinq tirs dont trois cadrés et signés de milieux de terrain. Ici, Olivier Ntcham en première mi-temps et Kunde Mallong se sont illustrés comme des relais nécessaires entre la défense et l’attaque.

Dans l’ensemble, Rigobert Song a eu l’occasion de tester tous ses bleus de champ. Seul Simon Ngapandouetnbu se contente encore des entraînements. La sélection nationale joue encore mardi contre la Corée du Sud. Un second test qui sera certainement capital pour le groupe final que le patron de l’encadrement technique constituera pour la Coupe du monde. Il est certain que Zambo et Choupo ne sont pas encore à oublier.

- Publicité -

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.