Affaire Malika Bayemi: 4 mois de prison pour Martin Camus Mimb

Le verdict est tombé ce 3 mars 2022.

0
167

Le juge a tranché. Martin Camus Mimb Martin Camus Mimb est déclaré non coupable des faits de diffamation et proxénétisme. Mais coupable de complicité des faits reprochés a Eteki. En conséquence, le journaliste écope de quatre mois de prison ferme et d’une amende de 500 mille francs d’amende.

- Publicité -

Quant à Wilfried Eteki, l’homme par qui le scandale avait éclaté, écope de 9 mois de prison ferme et d’1million 500 mille FCFA d’amende. L’homme qui avait conduit Malika au bureau de l’ancien patron de RSI radio, est reconnu coupable de publication obscènes et atteinte à l’intimité de la partie civile, mais non coupable de proxénétisme.

La jeune Malika Bayemi recevra de ses bourreaux 20 millions 300 mille FCFA pour préjudice à son image et les frais de procédure.

Le verdict est tombé cet après-midi du 3 mars 2022.

- Publicité -

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here