Sodecoton : fleuron agro-industriel du septentrion camerounais

0
386

Succédant à la CFDT (Compagnie Française pour le Développement des Fibres Textiles), la Sodecoton a été créée en mai 1974. Elle devient une société anonyme d’économie mixte avec conseil d’administration et participation majoritaire de l’Etat depuis janvier 1979. L’entreprise est mise sous la tutelle technique du ministère de l’Agriculture et du Développement Rural (Minader) en 2009. Architecte du développement du Septentrion, la Sodecoton est une agro-industrie dont la vision est de promouvoir le développement et la culture du coton au Cameroun. Dans la configuration actionnariale en vigueur, l’Etat du Cameroun possède 59 % du capital de la société ; le groupe Geocoton 30 % et un privé camerounais, à travers la Société Mobilière d’investissement du Cameroun (Smic), 11 %. La Sodecoton dispose également de 09 usines d’égrenage (les travaux de construction de la dixième étant en voie d’être lancés) d’une capacité de traitement cumulée annuelle de 320 000 tonnes de coton-graine et de 02 huileries, d’une capacité de trituration de 150 000 tonnes de graines de coton par an. Pour rapprocher l’accompagnement technique des producteurs, la zone cotonnière est subdivisée en 9 régions, 37 secteurs et environ 200 zones dont le nombre varie annuellement en fonction des niveaux de production et de l’ajustement des rayons d’action.

- Publicité -

Au niveau de la logistique, l’entreprise dispose d’un parc de 600 véhicules roulants et matériels de génie civil. Résolument tournée vers l’avenir, la Sodecoton accélère chaque jour un peu plus, la modernisation de ses outils de production et de management. Une réorganisation de la gouvernance générale de l’Entreprise est amorcée avec la mise en place d’un nouveau manuel des procédures et d’un système d’information géographique, la modernisation du classement du coton avec des équipements de technologie récente, l’installation des jeunes agriculteurs sur fonds FED, pour une agriculture de type mécanisé et l’autonomisation de toutes les usines d’égrenage en énergie électrique et solaire ; l’entreprise est en voie de certification suivant la norme ISO 9001 version 2015, etc.
Source : Division de la communication Sodecoton

- Publicité -

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here