Route Bertoua – Batouri : la section Mandjou – Akokan achevée

0
179

Longue de 45 km, elle affiche à ce jour un taux d’avancement physique de 99,71% pour un délai contractuel consommé de 102,56 %.

A l’examen du chronogramme de mise en œuvre du projet, les travaux sont rendus au niveau de la levée des réserves préalables à la réception provisoire du chantier. La totalité du linéaire, 45 km, est entièrement recouverte de béton bitumineux. Aussi, on peut remarquer en circulant sur Mandjou-Akokan, que la signalisation horizontale et verticale est achevée à 100%. Qu’il s’agisse de la couche de fondation, de la couche de base et de la couche de roulement tout est réalisé à 100%. Il en est de même pour la réalisation des ouvrages d’arts : 14 dalots ont été construits, de même que 34 buses bétonnées ont été réalisées à 100%. Même constat pour les 29600 mètres linéaire de fossés bétonnés réalisés à 100%, ainsi que les terrassements généraux qui sont effectués sur une distance de 45 km sur les45 km, c’est-à-dire à 100%.La consistance des travaux de ce projet inscrit dans le cadre du Plan d’Urgence Triennal de la Région de l’Est a prévu la construction d’une route de 7m de largeur, la couche de roulement de 7m en rase campagne et 12m en zone urbaine de Mandjou à Bertoua. La largeur des accotements est de 1,50men rase campagne et 2m en agglomération. Il reste également l’engazonement des talus, la signalisation, la construction du poste de péage et la réalisation des projets connexes (forages, cases communautaires, abattoirs, aires de jeux, salles de classe,  séchoirs de manioc, hangar de marché).Pour la mission de contrôle, le groupement SCET Tunisie/infrasol, les travaux font face à quelques contraintes. Il s’agit principalement de : l’attente de paiement des décomptes, pour un montant total de 6,2 milliards FCFA concernant les travaux et un montant de 227 millions FCFA pour la mission de contrôle. Selon le chronogramme du projet, l’échéance prévisionnelle d’achèvement des travaux prévoyait une fin dans la deuxième moitié de janvier 2022. Un délai qui a été respecté. La section Mandjou-Akokan fait partie des 17 projets d’intervention prioritaire devant être conduits à leur achèvement en 2022. La construction de la route Mandjou-Akokan a pour objectif, le développement du secteur des transports en général, l’amélioration du niveau de service de la liaison ainsi établie, le développement socio-économique de la zone, la facilitation d’accès aux services éducatifs et sanitaires, le désenclavement de la zone de projet et de ses environs ainsi que l’amélioration des conditions de vie des populations vivant dans les localités avoisinantes.

- Publicité -

Défis Actuels

- Publicité -

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.