Produits de première nécessité : Le Mincommerce rassure sur l’augmentation des prix

Luc Magloire Mbarga Atangana et ses équipes ont effectué une descente le 1er mars dans certains marchés de la ville de Yaoundé

- Publicité -

Les principaux produits de première nécessité ont été passés au scanner par le ministre du Commerce Luc Magloire Mbarga Atangana, qu’accompagnaient le président du Conseil National de la Consommation (Conaco), les responsables des mouvements consuméristes et les medias. Il s’agit des produits les plus consommés (poisson, riz, farine, sel, eaux minérales, boucheries, margarine, et pâtes alimentaires). C’était le 1er mars à Yaoundé. Le membre du gouvernement a visité les principaux marchés de la ville (Mvog-Atangana–Mballa, marché central, et Mokolo).

En ce qui concerne le poisson, il en ressort que plusieurs types sont disponibles et accessibles aux prix de 800, 900, 1300, etc. « J’ai l’impression qu’on développe une certaine psychose. D’aucuns décident de procéder à l’augmentation des prix de manière unilatérale », constate Luc Magloire Mbarga Atangana.

Le Mincommerce rappelle que pour un opérateur qui veut augmenter les prix doit, il doit le saisir. « Au sujet de la margarine saisie au cours de cette descente, les gens ont augmenté de façon unilatérale, pourtant il y a une administration, c’est elle qui décide de l’augmentation des prix  » souligne t-il.

Rappelons que les commerçants véreux courent les sanctions prévues par la règlementation en vigueur. Un numéro gratuit « 1502 » leur est offert pour toute dénonciation.

Amandine Atangana

Défis Actuels

- Publicité -

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.