Placements financiers : l’étau se resserre autour de Liyeplimal

0
317

Après avoir annoncé la séparation avec ses anciens partenaires pour une transition qui serait en train de s’opérer, liyeplimal est qualifié de tissu d’arnaque par une importante plateforme d’échange de cryto monnaies pourtant présentée comme un partenaire de cette mutation.

- Publicité -

L’affaire Liyeplimal vient de prendre une autre tournure avec une sortie récente de Binance. La branche Afrique de cette plateforme d’échanges des monnaies numériques, nie toute «collaboration» avec le produit financier d’Emile Parfait Simb. Ce dernier venait pourtant d’expliquer à ses souscripteurs, aux abois pour non paiement de leurs dus, que cette « incompréhension » était causée par une mutation qu’opère sa structure. Il faisait notamment savoir sur un plateau de télévision, que Liyeplimal traverse actuellement une période de transition pour basculer de la version 1.0 à 2.0 avec sa propre cryptomonnaie nouvellement créée. Une opération qui prend du temps et qui a nécessité de nouveaux partenariats, incluant Binance. « Liyeplimal 2.0 passe à la vitesse supérieure. Le LimoCoinSWAP devient une crypto monnaie publique, listée sur plusieurs exchangeurs :Binance, Latoken, Lbank … », peut-on lire sur le site web de Liyeplimal.

L’information est démentie par Binance qui réfute tout lien avec Liye plimal. « Binance ne rend aucun service ni ne collabore à quelque titre que ce soit avec Liyeplimal ». Bien plus, elle accuse Liyeplimal d’avoir arnaqué ses souscripteurs dans le cadre de ce qui est considéré jusqu’ici comme un dysfonctionnement du fait que les investisseurs ont du mal à faire des retraits. « Nous avons été informés qu’une société nommée Liyeplimal a brusquement effectué un « rugpull » , une arnaque courante où l’équipe derrière un projet décolle avec les fonds des utilisateurs », écrit Binance sur Twitter. Une déclaration qui vient davantage discréditer la société d’Emile Parfait Simb qui tentait de convaincre ses adhérents qu’il n’y avait pas lieu de s’inquiéter si leur argent n’était pas disponible. Bien au contraire, que des gains plus importants seront générés grâce à la mutation en cours et qui a nécessité de nouveaux partenaires pour les paiements. « Tous les membres qui stockent une quantité de LMC pourront devenir « validateur » de transactions = nouvelle source de commissions », écrit Liyeplimal qui a par ailleurs annoncé que les choses rentreraient dans l’ordre d’ici le mois de Juillet ou août. Mais la sortie de Binance renforce l’inquiétude des souscripteurs.

Défis Actuels

- Publicité -

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here