Octobre rose avec Pfizer : les professionnels de la santé tous contre le cancer de sein.

0
26

Dans le but de lutter contre le taux de mortalité lié au cancer de sein, Pfizer a organisé à Abidjan, en Côte d’Ivoire,le 28 octobre 2022 un évènement virtuelle pour marquer le mois de sensibilisation de ce tueur silencieux.

- Publicité -

En 2020, le Centre international de recherche sur le cancer de l’Organisation mondiale de la santé, Observatoire mondial du cancer (GLOBACAN) a signalé 1 817 et 4 170 nouveaux cas de cancer du sein pour le Sénégal et le Cameroun respectivement 1, 2. C’est pourquoi autour de la table ronde organisé le vendredi 28 octobre 2022, regroupant le Sénégal, le Cameroun et la Côte d’Ivoire, le public a été ainsi invité à prendre au sérieux le dépistage précoce et à encourager l’auto-examen régulier des amis et familles ainsi que les consultations avec leurs médecins.

Selon plusieurs professionnels de santé, il est important de se pencher sur les sensibilisations pour faire comprendre à tous l’ampleur du cancer du sein. En effet, Le cancer du sein est le plus diagnostiqué chez les femmes dans le monde. Les hommes peuvent aussi en être touchés; ils représentent 1 % de l’ensemble des cas. Une femme sur 9 sera atteinte de ce cancer au cours de sa vie et 1 femme sur 27 en mourra. Un cancer est une présence de cellules anormales qui se multiplient de façon incontrôlée. Dans le cas du cancer du sein, les cellules peuvent rester dans le sein ou se répandre dans le corps par les vaisseaux sanguins ou lymphatiques. La plupart du temps, la progression d’un cancer du sein prend plusieurs mois et même quelques années. Il est bien de le dépister avant. D’où la sensibilisation. Lors des échanges du 28 octobre à Abidjan, les professionnels de la santé ont également été encouragés à utiliser tous les moyens possibles dans leurs pratiques pour avoir des conversations ouvertes et soutenir les patients.

Le responsable Pfizer Afrique de l’Est et l’Ouest

Pour le Dr Kodjo Soroh, directeur médical de Pfizer pour l’Afrique de l’Est et l’Ouest, «l’oncologie reste un domaine thérapeutique clé pour Pfizer dans lequel nous travaillons à la réalisation de percées médicales ayant le potentiel de changer la vie des patients dans toute la région de manière significative. Nous sommes fiers de ces réalisations et nous remercions les médias, nos collègues, les professionnels de santé et toutes les personnes présentes pour cet événement».

Pfizer

En effet, Pfizer est une société pharmaceutique américaine fondée en 1849, présent dans plus de 150 pays. Ayant pour objectif transforme les progrès scientifiques en solutions de santé pour sauver des vies et aider chaque patient à vivre en meilleure santé, Pfizer prépare les avancées médicales de demain, celles qui changeront durablement la vie des patients.

Il faut noter que pour Pfizer, «les soins contre le cancer sont motivés par l’espoir d’aller de l’avant, grâce à tout et à tous ceux qui vous entourent. À commencer par la décision et les actions de chaque personne, sa communauté d’amis, de familles et de défenseurs, ainsi que les scientifiques et les chercheurs qui consacrent leur vie au développement de nouveaux traitements». C’est pourquoi, il est plus que nécessaire d’offrir plus d’options de traitement et plus de percées, pour tout le monde. D’où l’implication de Pfizer au travers de l’événement organisé de manière virtuelle pour tous les participants dans l’optique d’accompagner la campagne de sensibilisation.

Le Sénégal

Autour de la table réunissant les acteurs de santé des 3 pays représentés le Dr Maimouna Mané, oncologue radiothérapeute et chef du service d’oncologie au Centre Hospitalier National Cheikh Ahmadoul Khadim à Touba, du Sénégal a précisé qu’«On ne saurait trop insister sur l’importance de la recherche clinique dans la prise en charge du cancer du sein. Les collaborations sont essentielles car elles nous permettent de partager nos meilleures idées et découvertes qui peuvent aider les patients à gagner la bataille contre le cancer. Le cancer du sein lui-même est l’une des pathologies les plus mortelles, avec une prévalence élevée dans la région. Sur une note positive, nous disposons désormais de mises à jour fondées sur des preuves et de données réelles. montrant l’efficacité des prescriptions dans la prise en charge des patientes atteintes d’un cancer du sein métastatique HR positif ,HER2 négatif».

Si pour le Dr Maimouna Mané la note reste positive, il ne faut pas oublier que le plus souvent, le cancer du sein survient après 50 ans. Le taux de survie 5 ans après le diagnostic varie de 80 % à 90 %, selon l’âge et le type de cancer. Le nombre de personnes atteintes a progressé légèrement. Par contre, le taux de mortalité a continuellement diminué au cours des 3 dernières décennies. Ceci, grâce aux progrès réalisés en matière de dépistage, de diagnostic et de traitement comme le mentionne si bien le professionnel sénégalais. Car, à travers le monde, 92 000 collaborateurs de Pfizer contribuent à la découverte, au développement et à la diffusion de médicaments innovants pour protéger les patients et améliorer leur qualité de vie.

Le Cameroun

Bien plus, «l’impact transformateur de la science est évident et palpable au sein de la communauté du cancer du sein. Bien que nous ayons apporté des changements significatifs pour les personnes vivant avec cette maladie, notre travail est loin d’être terminé. Il est crucial que les patients chez qui on a diagnostiqué un cancer du sein, voire un cancer du sein métastatique, disposent des informations et des attentes appropriées», conseillé le Dr SANGO Anne Juliette Flora, oncologue radiothérapeute et responsable d’une unité d’oncologie au Cameroun.

En s’efforçant à établir la norme en matière de qualité, de sécurité et de valeur dans la découverte, le développement et la fabrication de produits de soins de santé, y compris des médicaments et des vaccins novateurs, les professionnels de santé présent à la table ronde organisé par Pfizer soutiennent les patientes et la communauté du cancer du sein à continuer dans ce combat.

- Publicité -

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.