Maroua-infrastructures routières : les deux voies de kakataré reprennent leur éclat

- Publicité -

En chantier depuis 2013, les travaux de l’axe routier qui relie les services du gouverneur au marché central (marché-artisanal) ont repris.

Long de près de 4 km, la route qui a longtemps été sujet des polémiques est enfin en voie d’être terminé. Selon des sources fiables, «  il s’agit d’un engagement pris par les élites de la ville, afin de mettre terme à la négligence des autorités en charge du chantier ».

Il faut noter que ces voies, ont longtemps fait la fierté de la cité capitale de la région de l’extrême nord. Bordée d’arbres, cet axe routier imposé à la ville un paysage attrayant. Cependant, ces deux voies ont perdu leur éclat depuis 2012. Avec le retard sur sa réhabilitation, des voies se sont levés pour souligner la négligence « des élites, des autorités de la ville et du gouvernement ». Pour les populations, « il s’agit même d’un abus de confiance de la part du parti au pouvoir qui a toujours su faire des promesses pas tenues ». Mais aujourd’hui, le visage de cette partie de la ville est entrain de changer depuis le 24 décembre 2023. Les populations sont d’ailleurs impatientes de voir la fin des travaux, bien que certains critiques la manière de refaire cette route. « C’est bien beau de reprendre les travaux. Cependant, ceux qui le font semblent faire du bricolage. Ou en sommes nous avec les canalisations, le bon bitume ? Ils le font juste pour nous fermer les yeux. Et après quelques années, la route sera encore dégradée », s’exprime Bappa Amadou, habitant de la ville de Maroua.

Si jusqu’à présent, les populations s’impatiente, les travaux évoluent du moins rapidement. Les premières couches ont déjà été fait, sur une grande partie du chantier (environ 2,09 km) les travaux sont terminés. En espérant que cela soit terminé d’ici quelques jours, les élites peuvent se féliciter de leur engagement.

- Publicité -

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.