Lutte contre la cybercriminalité : le Minpostel lance la riposte à Douala

0
987

C’était à la faveur d’une visite de travail tenue les 17 et 18 décembre derniers dans la capitale économique du pays.

Parce que c’est un phénomène qui inquiète véritablement le gouvernement, le ministre des Postes et Télécommunications (Minpostel) ne veut laisser aucune chance à la cybercriminalité de prospérer davantage au Cameroun. Depuis le 12 août dernier, Minette Libom Li Likeng mène une «campagne nationale pour la promotion de la culture de la cybersécurité et la sensibilisation à l’utilisation responsable des réseaux sociaux». Placée sous le thème «Tous mobilisés contre la cybercriminalité au Cameroun», l’offensive lancée à Yaoundé s’est déportée à Douala. Le Minpostel a passé deux jours (les 17 et 18 décembre 2020) d’intenses séances de travail dans la capitale économique du pays. L’occasion pour Minette Libom Li Likeng de procéder au lancement officiel d’une campagne d’affichage dans les institutions publiques et les établissements d’enseignement primaire, secondaire et supérieur de la ville.

Les dangers d’une mauvaise utilisation des TIC

Les causeries ont porté entre autres sur l’utilisation des TIC, devenus une question d’importance stratégique, un moteur de croissance économique et de développement social, qui facilite la transformation digitale de la société. Parce que «les réseaux sociaux jouent un rôle important dans la vie quotidienne : accès à l’information en temps réel, réduction des distances géographiques, multiplication du lien social, etc. Mais à côté de ces points positifs, il y a des menaces comme l’addiction qui porte atteinte à la productivité de l’individu, l’exposition de la vie privée, la perte de la propriété des données échangées, l’usage de faux, le vol d’identité, la désinformation, l’appel à la haine…», lâche un cadre du ministère. A chacune de ses descentes sur le terrain, le ministre a appelé l’assistance à plus de vigilance sur tout ce qu’elle publie en ligne. Et de rappeler les actions du gouvernement pour lutter contre la cybercriminalité.

Cette nouvelle offensive du gouvernement vient donc accentuer la lutte contre les attaques des cybercriminels et la propagation des fake news. «Le véritable enjeu ici est de créer une coalition nationale pour la cybersécurité au Cameroun. La cybercriminalité étant un phénomène qui n’épargne aucun Etat, aucune institution, aucun individu. Le Cameroun n’en est pas épargné et subit les conséquences désastreuses de ce fléau tant sur les biens que sur les hommes», a rappelé le Ministre des Postes et Télécommunications.

- Publicité -

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.