Le Génie militaire offre 20 salles de classe au Collège la Retraite

0
68

Le ministre délégué à la présidence de la République chargé de la Défense, Joseph Beti Assomo a présidé la cérémonie d’inauguration du nouveau bâtiment R+3 jeudi dernier.

- Publicité -

Le ministère de la Défense (Mindef) et l’archidiocèse de Yaoundé avancent main dans la main. Cette fois-ci, les fruits de leur bonne collaboration portent sur la construction d’un immeuble de quatre niveaux (R+3) au Collège la Retraite de Yaoundé. Le bâtiment conçu et sorti de terre par le Génie militaire a été inauguré le 28 octobre dernier. La cérémonie y relative était présidée par le ministre délégué à la présidence de la République chargé de la Défense, Joseph Beti Assomo, qu’accompagnait l’archevêque métropolitain de Yaoundé, Mgr Jean Mbarga.

Bâti sur une superficie d’environ 500m2, le nouveau bâtiment qui abrite 20 salles de classe pour une capacité de 1000 élèves en raison de 50 élèves par classe sera entièrement dédié à la section anglophone qui sera opérationnelle dès la prochaine rentrée scolaire. Une véritable révolution pour le Collège de la Retraite qui s’appellera désormais « Collège Catholique Bilingue la Retraite » de Yaoundé. « C’est un rêve qui commence à devenir réalité », s’est réjoui l’archevêque métropolitain de Yaoundé. « Il s’agit non seulement d’offrir à la jeunesse qui désire étudier ici une section anglophone, dans la fidélité des orientations nationales sur le bilinguisme et le multiculturalisme, mais aussi d’embrasser la culture mondiale au regard de l’importance de l’anglais au niveau international », a expliqué Mgr Jean Mbarga. « 

D’après le directeur du Génie militaire, le colonel Jackson Kamgaing, il aura fallu un personnel qualifié composé de 50 civils et 20 militaires pour réaliser ce chantier en un peu plus de 10 mois, sur les 12 initialement prévus. Une performance qui n’a pas laissé le ministre de la Défense indifférent. Joseph Beti Assomo a tenu à saluer « la diligence et la dextérité avec lesquelles les personnels du Génie militaire ont exécuté ces travaux ». L’infrastructure baptisée « Mgr André Wouking », en hommage à l’ancien archevêque de Yaoundé, de regrettée mémoire dispose de toutes les commodités nécessaires à sa pleine exploitation. Notamment : deux salles des professeurs ; cinq bureaux administratifs situés au rez-de-chaussée ; une bibliothèque ; huit blocs toilettes à raisons de quatre blocs pour les élèves (avec séparation garçon/fille) et quatre pour les enseignants. « Les mois de pluies ont considérablement ralenti le chantier, a expliqué le directeur du Génie militaire. De plus, les travaux se sont déroulés en pleine année scolaire. Il était par conséquent impératif d’éviter les nuisances sonores et de limiter les risques d’accidents pour les élèves, d’où l’obligation de travailler après les heures de cours et les week-end ». Mission accomplie donc. La prochaine étape du projet prévoit la construction d’un complexe sportif d’une capacité de plus de 1500 places assises.

- Publicité -

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here