L’Agence Universitaire de l’Innovation veut doter chaque maternité d’une couveuse made in Cameroon

En partenariat avec Afriland First Bank, cette agence a lancé, mercredi dernier, une opération de collecte de fonds pour l’achat de cet équipement.

0
43

Au Cameroun, la mortalité néonatale atteint 28 décès pour 1000 naissances. Pour faire face à cette vague meurtrière,l’Agence Universitaire de l’Innovation a lancé mercredi dernier,  une opération de collecte de fonds et de dons baptisée « chaque souffle compte ». Objectifs : « résoudre le grave problème de mortalité infantile. Et au-delà, faire confiance à la technologie camerounaise. Une option qui permet de comprendre que le Cameroun peut résoudre ses problèmes en faisant confiance à ses ingénieurs », a expliqué Serge Armel Ndjidou, le directeur général, de l’Agence Universitaire de l’Innovation et initiateur de la soirée caritative.

- Publicité -

Optimisme partagée par le ministre de la Santé publique Manaouda Malachie, venu lancer la campagne caritative et  qui a exprimé l’intérêt du gouvernement pour cette initiative, au vu de la place que le Cameroun accorde à l’innovation et à la recherche. « Nous sommes en train d’accompagner nos compatriotes qui ont eu cette idée de mettre en place une couveuse made in Cameroon », s’est réjoui le ministre de la Santé publique.

La campagne lancée le mercredi 17 aout se déroulera jusqu’au 8 mars, date de célébration de la journée internationale de la femme.  Au cours de cette campagne, « l’Agence Universitaire de l’Innovation entend relancer, les privés, les partenaires, les entreprises, les associations, pour leur dire le train est lancé, prenons ce train, pour que nous projetions le Cameroun comme une nation de technologie, parce que cette couveuse, est attendue partout en Afrique », a commenté Serge Armel Ndjidou, le directeur général, de l’Agence Universitaire de l’Innovation.

- Publicité -

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here