Actifs numériques :  le gouverneur de la Beac contre les cryptomonnaies.

0
23

Le 18 novembre 2022 dans la capital tchadienne, Abbas Mahamat Tolli lors de la conférence de presse en prélude à la première session extraordinaire du Comité de politique monétaire de la Banque des États de l’Afrique centrale (Beac) de 2022, déconseille aux populations d’investir dans les actifs numériques.

- Publicité -

Selon Abbas Mahamat Tolli, gouverneur de l’institut d’émission commun aux six États de la Cemac, « je tiens à préciser que pour tous les pays de la zone Cemac, la seule monnaie est le franc CFA… l’option de la Beac est de dire aux citoyens de ne pas investir dans ces actifs spéculatifs, parce qu’ils sont très risqués. Le Bitcoin, par exemple, a perdu plus de 70 % de sa valeur depuis le début de l’année 2022 ».

Non à la cryptomonnaie

Une sortie qui vient contredire la nouvelle réglementation régissant le marché financier commun au pays de la Cemac, dans lequel apparaissent les notations d’ « actifs numériques » et de « jetons numériques ». En fait, « les prestations de services sur actifs numériques » sont désormais autorisées sur le marché financier de la Cemac. Selon l’article 160, du « fait de proposer un ou plusieurs des services ou opérations ci-après : conservation d’activités numériques pour le compte d’un tiers ; achat d’actifs numériques contre une monnaie ayant cours légal ou contre d’autres actifs numériques ; exploitation d’une plateforme de négociation d’actifs numériques ; autres services sur actifs numériques tels que la réception et la transmission d’ordres pour le compte de tiers, la gestion de portefeuille pour le compte de tiers, le conseil, le placement ».

Le Fcfa comme seule monnaie de la Cemac

Pour le gouverneur de la Beac, les populations ne devraient pas investir sur ces actifs. Car une telle monnaie pourrait être source de nombreux problèmes. En plus n’ayant pas encore fait des preuves sur le marché financier, il est difficile de s’y intéresser sans connaître les contours de son utilisation. A cet effet, il réitère que la seule monnaie reconnue dans la sous-région reste le FCFA.

- Publicité -

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.